Elles arrivent quand ces chinoises ?

Publié le par blog-auto-infos

Depuis le temps qu'on en parle de ces chinoises. Je pense que depuis deux ans maintenant, de salons en salons, nous jouons à nous faire peur et nous nous racontons des histoires sur la supposée percée des voitures chinoises en Europe.

Evidemment elles arrivent, mais je crois qu'il faut d'abord raison garder en rappelant que les marques chinoises ont en priorité pour vocation de satisfaire un marché intérieur en pleine explosion. Mais c'est vrai...  le calendrier européen se précise... Ainsi Elisabeth Young, la sympathique présidente d'Asie Auto, peut enfin nous annoncer quelquechose de concret. Elle distribuera les marques Brilliance ( en photo la BS6) et Landwind, et elle annonce 4 ou 5 marques supplémentaires à l'horizon 2010.

Le problème c'est l'image de ces voitures. Nous gardons en mémoire les crash tests catastrophiques du 4X4 Landwind. Aujourd'hui le véhicule est homologué en France, mais madame Young attend de nouveaux crash tests et une note de 3 étoiles aux tests EuroNCAP pour commercialiser le véhicule. c'est tout à son honneur. Ce qui est intéressant pour Asie Auto c'est qu'un réseau existe pour distribuer ces autos peu chères. Il s'agit de l'ex-réseau Rover, qu'Elisabeth Young connait bien puisqu'elle a autrefois été la directrice financière de ce réseau. Ensuite nous pourrons discuter de la fiabilité de ces voitures...  de leur prix, forcément attractifs...  et de leur niveau d'émission de CO2: pour l'instant les modèles chinois ne nous paraissent pas être très performants. Il n'y aura donc pas de bonus, en plus des prix bas.

Un autre importateur, AZ motors sous la dénomination China Automobile France, propose bientôt sur le sol français la marque Shuanghuan. Le modèle baptisé CEO a déjà fait parler de lui. On l'a accusé de plagiat du Toyota Land Cruiser et du BMW X5. Ce n'est pas complètement faux selon moi, mais il suffit de s'approcher et de toucher la voiture pour réaliser que la qualité n'est évidemment pas au même niveau. Celà étant, le modèle est homologué, mais China Automobile aura bien du mal à percer très vite car le réseau est quasiment inexistant. Le handicap est là: la voiture peut être vendue en France mais AZ motors affirme que la commercialisation ne débutera pas tant qu'il n'y aura pas de concessionnaires dans les quarante principales villes françaises.  On leur souhaite bonne chance....

Voilà. Vous connaissez le dessous des cartes... Mais si vous avez un naturel patient, je vous conseille de bien en profiter car on a du mal à vous dire quand, précisément, vous pourrez acheter une voiture chinoise en France.

PB

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

François Roudier 17/03/2008 17:41

Pas de réseau, pas de publicité, pas d'image... On est effectivement bien loin de l'histoire de l'arrivée des japonaises ou des coréennes en France.  Le bon équipement de véhicules japonais des années 70/80 et le prix avantageux des premiers modèles coréens étaient des avantages compétitifs en leur temps. Aujourd'hui entre les C1, Logan et 207, pas chères et bien équipées, le jeu est vraiment différent. On peut aussi s'interroger sur la valeur de revente en VO après 4 à 5 ans ? Beaucoup de questions,...
François Roudier
Dircom CCFA