Hydrogène: il faut aider le soldat H,1 !

Publié le par blog-auto-infos

Petit rappel de vos leçons de chimie d'autrefois... Si je vous dis symbole et numéro: H,1...  si je vous dis série chimique: non métal...  si je vous dis groupe, période,bloc: 1,1, s...  si je vous dis masse volumique: 0,089 9kg/m3... si je vous dis couleur: aucune...  si je vous dis masse atomique: 1,00794 µ...  si je vous dis état ordinaire: gaz...  vous avez depuis longtemps compris que je parle de l'hydrogène.

Et si l'hydrogène était l'avenir de la voiture? C'est le titre choisi par Pierre Beuzit dans un essai que je vous recommande chaudement, aux éditions de l'Archipel ( en revanche, pas la peine d'aller sur le site des éditions de l'archipel qui n'est même pas capable de mettre en valeur ce livre intéressant). Pierre Beuzit est un ingénieur de l'école centrale de Lyon, docteur d'Etat en physique. Il a surtout été récemment (de 1998 à 2005) le directeur de la recherche du groupe Renault. Cet homme défend l'hydrogène avec des arguments très convaincants.

Le livre est passionnant. On y apprend notamment que beaucoup de constructeurs ont déjà des programmes très avancés en la matière. Et puis, les français vont encore se prendre une claque côté modestie... Ainsi nous aimons montré du doigt ces "vilains américains" qui n'ont même pas signé le protocole de Kyoto et qui polluent la planète... Peut-être, mais sachez qu'en Californie le gouverneur Schwarzenegger (souvent décrié) est en train de mettre en place un maillage unique au monde de futures stations services capables de fournir de l'hydrogène quand le moment sera venu... Et puis il y a ce soi-disant "abruti" de Bush qui défend le pétrole... Eh bien sachez que ce monsieur a décidé de débloquer des sommes très importantes qui se chiffrent en milliards de dollars pour développer la recherche appliquée sur l'hydrogène.

Chez nous, rien du tout... Les aides publiques sont insignifiantes...  l'hydrogène n'est même pas considéré comme un carburant ( alors que c'est déjà le cas en Allemagne).

Bref, nous avons des grosses têtes en France... capables de concevoir des programmes très avancés dans le domaine de l'hydrogène...  sauf que nous avons aussi des responsables politiques et des hauts fonctionnaires incapables de se montrer aussi réactifs qu'en Allemagne ou qu'aux Etats-Unis... La France est en retard...  cela devient une fâcheuse habitude, qui va nous coûter très cher un jour...

Enfin..  en attendant, lisez le bouquin de Pierre Beuzit, c'est très instructif.

PB

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

Mekil 20/12/2007 14:42

Il y a ausi des constructeurs, et leurs dirigeants, qui ne reflechissent qu'a court terme en fonction des cours du petrole ou de nouveaux champs decouverts, et non a long terme...c'est surtout de leur cote qu'il faut se plaindre...l'etat ne va pas les aider indefiniment, d'autant plus qu'une grande partie de leur chiffre d'affaires est fait a l'etranger maintenant.