Pollution: automobilistes en danger

Publié le par blog-auto-infos

J'ai été très intéressé par l'article paru dimanche dernier (7octobre) dans le Journal du Dimanche. Article intitulé "danger dans les voitures".

A partir d'une étude de l'INSERM, il est établi que la pollution dans l'habitacle des automobiles peut atteindre des niveaux extrêmement dangereux. Rien d'étonnant à tout cela, sauf que l'INSERM nous apporte des données chiffrées très instructives... Je cite l'article du JDD :"Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de ne pas dépasser 200 microgrammes/m3 de dioxyde d'azote, l'un des principaux polluants routiers (sur une heure d'affilée plus de dix-huit heures par an), la concentration moyenne mesurée dans l'habitacle du véhicule a été précisément d'environ 200 microgrammes/m3 sur l'A4, l'A86 et l'A13, de 210 yg/m3 sur la RN 20, de 250 yg/m3 sur le périphérique, de 350 yg/m3 dans les tunnels de l'A14 et de 600 yg/m3 dans le tunnel sous La Défense, avec une pointe à près de 2000 yg/m3 en bout de tunnel !

Ce qui m'a ensuite interpellé c'est que l'étude établit que la pollution est encore plus forte selon la nature du véhicule, et que ce paramètre est plus important que la densité du trafic. Les véhicules les plus polluants sont, sans surprise, ceux qui sont anciens ou mal entretenus, mais aussi ceux qui accélèrent sans arrêt et...  tous ceux qui ont leur pot d'échappement à hauteur des prises d'air, c'est-à-dire la majorité... 1ère conclusion: les véhicules qui ont un échappement en hauteur sont moins dangereux pour la voiture qui suit. Or voilà une piste qui ne me parait pas bien explorée par les constructeurs.

Autre constat, plus étonnant, de l'étude: les bus les plus modernes sont les plus polluants avec "des pics ahurissants en dioxyde d'azote".

J'entends déjà les écolos qui participent à ce blog me dire: "vous voyez, il faut en finir avec la bagnole!". Je ne leur dirais pas le contraire si on parle de la voiture telle qu'elle est encore conçue aujourd'hui, mais ils auront du mal à nous convertir au bus après une telle étude!

Plus concrètement, il est utile de rappeler que dans un bouchon ou dans un tunnel, il devient impératif  de fermer la ventilation de votre voiture. C'est un geste trop rare chez les automobilistes, et c'est pourtant un geste vital pour leur santé. Et puis, il y a une autre règle à respecter: ne pas rouler trop près du véhicule qui précède. Elle a aussi l'avantage de préserve votre sécurité.

PB

 

Publié dans blogautoinfos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François-Xavier 18/10/2007 16:23

Il convient de prendre en compte un élément que défenseurs et détracteurs du diesel mettent rarement en avant : l'agrément de conduite ! Sans doute n'aurais-je jamais osé écrire cela il y a dix ans, mais force est de constater que les moteurs tournant au "mazout" ont fait de tels progrès que, sur certains véhicules, ils peuvent s'avérer plus agréables à utiliser que les moteurs à essence.
C'est le cas de mon Espace IV ( turbo essence ) dont je me demande où sont cachés les 170 chevaux. En comparaison, je trouve la version DCI 150 nettement plus coupleuse et encore plus adaptée à la boîte automatique ( dont je suis un fervent partisan, du moins sur une auto "de tous les jours" ).
Quant à l'argument écolo, les treize à seize litres d'essence qu'engloutit mon auto en agglomération me laissent perplexe quant à son aspect plus politiquement correct qu'un diesel qui n'en consommerait que neuf à dix...
Dès lors, bien que je ne parcourre qu'environs six-mille kilomètres par ans avec ce véhicule, j'étudierai sérieusement la possibilité de grossir les rangs des diéselistes au moment de changer de voiture...

Pour revenir au sujet d'origine, je ne suis pas favorable aux pots d'échappements en hauteur: moi qui suis plus souvent piéton qu'automobiliste, je n'apprécierai pas d'avoir à hauteur de visage les échappements des automobiles urbaines. Par contre, cette solution constituerait certainement un progrès si elle était appliquée aux autobus et autres cars de tourisme...

F-X

Mekil 15/10/2007 10:01

Arretez..ne comparer un nuage de vapeur d'eau avec des suies de sorties de pots d'echappements...oui je suis des mercedes diesels serie E de 2ans, ou des espace V...et je suis desole je ne comprends pas pourquoi ils recrachent encore des suies alors qu'ils sont presque neufs...suivez les autres en essence et vous verrez!!
Une etude parue ce we dans le monde revele que presque 3000 personnes meurent par an suite a la pollution automobile, et des centaines d'enfants ont des complications respiratoires A CAUSE en grande partie de l'impact des particules degagees, sur les bronchioles des patients, prs les moteurs diesels!!
Je suis d'accord qu'il faille relativiser : car la moyenne d'age des vehicules en circulation est de 8 ans et que certains ont plus de 15 ans et donc polluent beaucoup d'une part, et je trouve scandaleux que la legislation des limites de polluants degages par les vehicules utilitaires soit differente de celle pour les particuliers...quand on sait que en heures creuses ce sont ces vehicules qui sont en mouvements et font le plus de kms...le grenelle devrait mettre cela au clair!!
Je ne suis pas anti - diesel mais je ne supporte pas deux choses, une que l'ont vende du diesel a tout va sur des citatines qui ne font que 10000 kms par an en expliquant aux personnes qu'elles font une bonne affaire qlors que c'est faux, et de 2 qu'il soit privilegie fiscalement pour faire plaisir a des coporatistes de patrons et cadres sups, professions liberales, sans aucunes raisons reelles..les vehicules essences consommant autant que les diesels actuellement.
 
 

Mekil 12/10/2007 10:32

Raison de plus pour mettre le doute sur les fameux FAP pour diesel..on me fera pas croire que les diesels equipes de la sorte polluent moins que les moteurs essences...et suivres des 607 neuves crachant dess nuages de fumees me fait franchement douter...non?
Qu'en pensez vous Mr l'expert?...votre avis, svp?
 

Jean-Paul Morin 11/10/2007 21:54

Merci de relayer ces infos concernant les travaux de mon équipe.le message complémentaire à faire passer est que cette situation particulière de l'habitacle automobile conduit à dire qu'un enfant est plus exposé à la pollution dans son siège auto que dans sa poussette sur le trottoir, et cela contrairement à des idées reçues.L'habitacle n'est donc clairement pas le bouclier que l(on imagine souvent contre la pollution d'origine automobile.Dès que l'on suit un véhicule de près, il y a pollution de son habitacle.Les bus Euro3 équipés d'un dispositif de filtre à particules à régénération continue sont ce qui est décrit comme le plus propre au regard de la norme sur les émissions. Norme inadaptée puisu'elle considère les oxydes d'azote dans leur globalité. Ces dispositifs ne changent pas la production globale d'oxydes d'azote (NO+NO2) mais par contrent augmentent très fortement le rapport NO2/NO à l'émission et donc celle du NO2 agent responsable de nombreux troubles cardiorespiratoires.Ces dispositifs de filtre CRT ont équipé les bus londoniens depuis 2003 et ont été démontés pour cause de surproduction de NO2 en juillet dernier!  La leçon sera t'elle tirée en France?