LE TOP 3 DE LA QUALITE !

Publié le par blog-auto-infos

Bonjour! Et pardon pour mon silence de quelques jours... Comme je vous l'avais indiqué j'ai pris quelques jours de repos en famille en provence et sur la côte d'azur ( apparemment c'était le bon choix côté météo... ), et puis ce sont les tournages qui se sont enchainés. Cette semaine, coup sur coup la nouvelle Renault Laguna III sur les routes d'Autriche, du côté de Salzbourg, puis la nouvelle Peugeot 308 sur les routes d'Alsace.

Je me contenterai pour l'instant de vous parler de la Renault Laguna III qui fait l'objet du numéro de rentrée dès aujourd'hui sur LCI, à voir également en podcast video sur LCI.fr

En Autriche, Renault avait envoyé son staff de direction pour parler du design, de la qualité, du marketing, de l'accidentologie, des ventes autour de cette nouvelle Laguna. Et comme une musique très répétée, nous autres journalistes avons harcelé de questions le board de la marque française sur le fameux thème de la qualité. Pourquoi? Tout simplement parce que le président Ghosn depuis des mois répète que cette Laguna doit entrer dans le top 3 mondial de la qualité dans sa catégorie. Mais qu'est-ce que cela veut dire? Faut-il par exemple comprendre que Renault peut dorénavant rivaliser avec des marques "premium" telles que BMW, Audi, Mercedes, pour ne citer qu'elles? Autrement dit, la Laguna aura-t'elle concrètement les moyens de détrôner une Audi A4, une BMW série 3, une Mercedes Classe C? Est- ce que plus modestement ses rivales sont plutôt la Peugeot 407 ou la VW Passat? Les réponses des dirigeants de Renault n'ont pas toujours été claires. Ils parlent d'un cahier des charges de la qualité exigeant mais n'insiste pas sur les noms. En "off" comme on dit, je n'ai entendu que M. Le Quément, directeur du design, me dire qu'il fallait clairement viser les concurrentes allemandes. Et ce n'est pas un hasard si nous avons fait l'essai sur les routes autrichiennes et allemandes.

Une autre question se pose: que met-on dans la définition de la qualité? Est-ce seulement la qualité perçue, les belles finitions, les beaux matériaux d'une voiture ou faut-il aller plus loin? C'est là que le discours de Renault m'a intéressé. Avec la Laguna III, Renault propose un véhicule incontestablement bien fini. Les matériaux sont beaux, les assemblages font un saut qualitatif évident, le châssis et la tenue de route sont très bons. Bref, les fondamentaux semblent présents, même si le design extérieur est assez sage, consensuel, sans surprise. MAIS la qualité c'est aussi faire une voiture fiable et proposer un accueil en concessions impeccable et un suivi après-vente irréprochable. Il est là le pari de la qualité... Renault veut apparaître dans les classements des organismes d'audit comme une marque exemplaire pour tout ce qui fait la vie du véhicule. Pour l'instant, nous le savons tous, ce n'est pas le cas...

Il faut donc espérer qu'avec sa laguna III Renault a lancé une révolution des esprits pour accompagner cette nouvelle ambition. Il faudra beaucoup travailler à cet objectif car je rappelle que la marque française va pratiquement lancer un modèle nouveau chaque mois l'an prochain!

PB

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

H. 12/09/2007 11:26

Tant que les constructeurs francasi s´acharneront à vouloir conccurencer les constructeurs allemands pré-cités, ils oublieront leur spécificités et leur positionnement. les vrais concurrents s´appellent Toyota, Seat, Skoda, Opel, etc.
A dépenser de l´énergie dans ce combat (certe plus noble), les constructeurs francais se font grignoter par les constructuers internationaux (asiatiques en priorité) sur leur propre terrain de jeu....
En bref, ils ne gagnent pas ou ils veulent gagner et  ils perdent là ou il ne devrait pas perdre.
Une devise du Marketing : occupe toi d´abord de fidéliser tes clients et seulement après essaye d´en gagner à tes concurrents...
Il suffirait donc juste de revoir ses classiques marketing....

Yannick KREMPP 03/09/2007 10:15

Tout d'abord, content de vous relire !Pour concurrencer les allemandes (Mercedes, Audi, BMW) il faudrait aussi ne pas négliger un point important: le style. Evidemment les 3 marques pré-citées n'ont pas toujours fait dans la dentelle et on s'est parfois retrouvés avec des designs discutables. Néanmoins, il y a toujours eu un effort de fait, et le travail est visible sur chaque modèle. La Laguna III bénéficie d'un intérieur de haute qualité du point de vue du design, très travaillé (et aussi très inspiré de la série 3...) mais que dire de l'extérieur, si ce n'est qu'on l'impression d'avoir affaire à une ébauche bâclée par un stagiaire.Non, je retire ce que j'ai dit, un stagiaire même s'il n'est pas encore fort de son expérience, à au moins l'énergie et la volonté de faire quelque chose de bien. Je ne vois rien de tout cela dans cette nouvelle Laguna.Même les coréennes ont plus de personnalité.Comment est--ce possible avec des concepts aussi réussis que Fluence ou Egeus?Se frotter aux allemandes je n'y vois pas d'inconvénient, mais alors il faut s'en donner les moyens. Avec un design pareil, le seul trophée que Renault va remporter est celui de la première place au concours de la berline la plus ennuyeuse, ravissant ainsi le titre de papy-mobile à la C5.Soyons réalistes, croyez-vous vraiment que des clients du trio allemand vont changer leurs berlines pour ... ça ?J'espère au moins que la partie dite "qualité" sera à la hauteur de la prétention de Mr Ghosn, ne serait-ce que pour ne pas voir se retrouver au chômage de nombreuses personnes par la faute de Mr. Le Quément et de son fameux "arrière propulsif".