UNE RENTREE OFFENSIVE? NON, UN FEU D'ARTIFICE!

Publié le par blog-auto-infos

Dans le calme de l'été, les constructeurs automobiles (français en particulier) préparent une rentrée 2007-2008 très offensive. On pourrait même la qualifier d'explosive...  Jamais les fabricants d'auto n'auront proposé autant de nouveaux modèles en l'espace d'une année.

Et pour commencer, mon regard de chroniqueur sera résolument orienté à l'est. Dès la dernière semaine d'août je commencerai à Salzbourg en Autriche et en Allemagne le premier essai de la nouvelle Renault Laguna, la Laguna III. Dans la foulée, un voyage en Alsace pour l'essai de la nouvelle Peugeot 308. La semaine suivante, je ferai une petite pause dans le Nord de la France pour essayer 4 nouvelles Volvo: V70/ XC70 et S40/V50. Et puis très vite, direction l'Allemagne pour le Salon de Francfort qui fait partie du TOP 5 mondial. Au cours du mois de septembre mercedes proposera également l'essai de son break Classe C à Mayence. J'arrête ici cet agenda catalogue pour vous faire comprendre que le monde automobile a bien changé. On vous parle de crise, les ventes de voitures ont baissé en France ( mais pas dans le monde) et la réponse des constructeurs consiste aujourd'hui a multiplié les offres car le mythe de la voiture qui se vend à des millions d'exemplaires pendant de nombreuses années a bien vécu.

C'est ainsi que l'agenda s'annonce pléthorique. Pour vous mettre en appétit, voici les sorties prévues pour les mois qui viennent:

- Chez Renault: Laguna III (octobre 2007), Laguna III Estate (le break, en novembre 2007), Kangoo II VP et VU (janvier 2008), Clio III estate (février 2008), Koleos (mars 2008), Dacia Logan 5 portes, Modus II (mars 2008), Kangoo Be Up (courant 2008), Logan Pick Up (courant 2008), Twingo RS (mi-2008),Laguna III coupé (septembre 2008), Mégane III et Mégane III coupé (fin 2008), Clio Thalia (fin 2008), Twingo coupé-cabriolet (2009), Logan 4X4 (2009), Scénic III (mai 2009) sans compter la remplaçante de la Vel Satis, l'espace V, la Megane III break ou le nouveau SUV de luxe (Egeus) ! Bref, un programme exceptionnel et vous allez voir que la concurrence n'est pas en reste...

 

 

-Chez Peugeot: la 308 (septembre 2008), sa déclinaison 308 SW (printemps 2008), la 207 Outdoor (printemps 2008), la 207 SW RC (début 2008), 308 CC (fin 2008), alors que 4007 et 207 SW viennent de sortir.

-Chez Citroën: C5 (février 2008) ,C1 (printemps 2008), C5 break (septembre 2008) alors que la marque vient de sortir C-Crosser, C4 Picasso 5 et 7 places.

Bref tout cela est impressionnant et diverses questions se posent.

1/ Puisque le marché se tasse ( en France et en Europe tout du moins) faut-il multiplier ainsi les modèles? Je crois que la réponse est OUI, parce que les clients ont de plus en plus besoin de se différencier et sont exigeants.

2/ Les usines françaises vont-elles fournir? La réponse est difficile. Vous connaissez comme moi les plans de restructuration du groupe PSA, le chômage technique et les 50 jours non travaillés du groupe Renault en 2006. En principe avec 26 nouvelles voitures en 3 ans, Renault devrait faire tourner à plein ses usines mais... mais...  mais, nous parlons de plus en plus d'usines hors de France ( Slovénie, Maroc ou Russie pour Renault, Slovaquie, Espagne ou Chine pour PSA).

3/ Tous ces modèles seront-ils écoulés? Pas sûr. Je cite toujours cette étude de PriceWaterHouse Coopers qui relève qu'en 2006 91 millions de voitures ont été produites dans le monde et que 78 millions ont été vendues! Différence: 13 millions! c'est plus que la productuion annuelle du N°1 mondial, Toyota. Il faudrait peut-être adapter la production et mieux cibler les objectifs de vente.

4/Les équipementiers vont-ils suivre? Pas sûr. Aujourd'hui ils sont de moins en moins nombreux et ils fournissent pourtant 75% du prix de revient de fabrication d'un véhicule! Avec un rythme de plus en plus soutenu, je me demande si les équipementiers vont tenir la distance.

5/ Nos voitures seront-elles plus fiables? Pas sûr! Les délais de plus en plus serrés nous conduisent à nous poser des questions légitimes sur la fiabilité des voitures. Renault et Peugeot annoncent des niveaux élevés de qualité pour la future Laguna III et pour la 308. Nous jugerons cela à la rentrée.

Voilà une sélection de questions intéressantes pour les semaines qui viennent. Oui, la rentrée s'annonce ( une fois de plus) passionnante !

 

Publié dans blogautoinfos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moi 23/03/2008 14:56

Pourquoi ne citez vous que des marques Françaises ? Toyota (p.ex) fabrique en France et voyez malgré cela la différence de fiabilité (enquete "que choisir" de 2006)  exprimée en taux de pannes:01 - Toyota : 4,8%02 - Mazda : 5,8%03 - Honda : 6,2%04 - Hyundai : 8,2%04 - Suzuki : 8,2%06 - BMW : 9,3%07 - Volvo : 9,4%08 - Nissan : 9,6%09 - Saab : 10%10 - Skoda : 10,1%11 - Audi : 11,1%11 - Ford : 11,1%13 - Citroen : 11,4%13 - Mercedes : 11,4%13 - Mitsubishi : 11,4%16 - Alfa Romeo : 11,7%17 - Kia : 11,8%18 - Peugeot : 12,2%19 - Jeep : 12,4%20 - Renault : 13,1%21 - Opel : 13,2%22 - Volkswagen : 13,3%23 - Daewoo : 13,7%24 - Chrysler : 14,3%24 - Seat : 14,3%26 - Lancia : 14,6%27 - Fiat : 15%28 - Rover : 16,1%29 - Land Rover : 19,7% Diversifier l'offre ne change rien au  problème des constructeurs français  :  il faut être plus fiable...Salutations

TopGun 14/08/2007 14:03

Je vais vais me risquer à répondre à ces questions (cela n'engage que moi)
1- Si le marché se tasse, c'est que les clients ne sont pas disposés à acheter et je ne pense pas que ce soit du au manque de propositions. Plutot aux manques de moyens, ensuite je pense que l'automobile est de moins en moins considérée comme un produit passion (malheureusement) et les constructeurs font bien d'essayer de raviver la flamme avec plein de nouveaux modèles.
2- La solution la plus équilibrée devrait être la meilleure (ne pas tout délocaliser sans pour autant faire preuve de trop de chauvinisme patriotique). En somme, utiliser les points forts de chaque usine.
3- Il vaut mieux diversifié la production quitte à vendre moins, la planète dira merci...
4- Pauvres équipementiers, j'ai l'impression qu'on leur met tout sur le dos (problèmes de fiabilité, chereté des voitures, délais de livraison trop long) sauf les succès...
5- Dans certains cas, c'est un impératif (Laguna III), pour d'autres, l'erreur est toujours possible mais ce serait une bonne chose que de pouvoir compter sur son moyen de locomotion tous les jours.
en tout cas, moi j'attends avec impatience les prochains essais. Ils me permettront surement de découvrir de belles voitures et de pouvoir choisir ma prochaine...