PERMIS A POINTS: Y A T'IL DES MENACES?

Publié le par blog-auto-infos

Le Président de la République fait environ 3000 km par jour depuis qu'il est en fonction... Il le fait en avion, ( en yacht... ) et surtout en voiture sous escorte. Le Premier Ministre aime les voitures de course, surtout au Mans. Tout cela est très bien, ils font ce qu'ils veulent, mais nous sommes nombreux à nous demander ce que ces deux hommes vont faire de notre permis à points. Je rejoins le combat de l'association 40 millions d'automobilistes que je vous invite à rejoindre, comme je l'ai fait. Cette association ne mène pas un combat d'arrière garde en faveur des automobilistes. Elle défend l'usage raisonnable de l'automobile et se bat contre le phénomène bien connu qu'on appelle "automobiliste vache à lait".

Cette association demande une réforme judiciaire du permis à points, rappelant fort justement qu'aujourd'hui pour une grande partie des français le papier rose est un outil de travail indispensable. Sa perte peut être synonyme de catastrophe professionnelle pour certains. Et je vois des choses bien étranges sur la route. Un dernier exemple: je descend tranquillement l'avenue Foch, en plein Paris la semaine dernière...  pas un chat autour de moi, si ce n'est un deux roues... je roule à 60 peut-être sur cette voie hyper dégagée sans piéton et j'ai l'impression d'avoir été flashé par un radar disposé dans une voiture blanche banalisée... Le conducteur lisait tranquillement son journal en flashant des gens qui roulent peinards sans menacer personne...  et si çà se trouve un cambriolage se déroulait dans le même quartier ce jour-là mais la police préfère remplir les caisses de l'Etat.... Enfin, pas de dénigrement, beaucoup d'autres policiers risquent leur vie chaque jour pour nous...

Toujours est-il qu'il va falloir se montrer vigilant auprès du gouvernement pour demander cette réforme du permis à points...  pour s'inquiéter également de ce qu'écrit Auto Plus dans son numéro de la semaine: il parait que les panneaux d'avertissement des radars fixes pourraient disparaître... Effet surprise garanti...  libertés individuelles bafouées...  je connais quelques fabricants de détecteurs de radars qui vont se frotter les mains...

En résumé il serait bien que le nouveau gouvernement nous dise s'il change ou pas la politique en place dans le domaine de l'automobile.

On attend...

PB

 

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

roland 04/07/2007 11:31

Nous sommes les nouvelles vaches a lait de l'état. Les limitations de vitesse aujourd'hui sont les mêmes que dans les années 70 (sauf pour la ville ou rappelé vous c'était 60 )aujourd'hui nous avons des voitures qui sont équipées d'ABS qui permette un freinage optimal en cas d'urgence, (comparé une 304 Peugeot et une 307 pour voir par exemple) donc les limitations ne sont pas bien adaptées partout. rouler à 110 km/h sur une 2x3voies(lamentable).S’ils voulaient vraiment limiter les infractions de grandes vitesses, il y a qu'a brider les veihcules à 130km/h et voila, MAIS QUE MANQUE A GAGNER.et pour le retrait des points la lois dit que l'état doit envoyer par recommandé le solde restant des points à l'automobiliste

Mekil 31/05/2007 09:49

Arretez de dire que vous vous etes fait avoir a 111 km/h pour 110..meme sur des radars fixes automatiques il y a une legere compensation d'erreurs..vous etiez donc au bas mots a 116, 118 km/h..desole mais c'est trop, c'est tout!!
Je depasse aussi les limitations parfois..et il est vrai aussi que planquer des voitures banalisees sur des lignes droites est absurde.
Je descends regulierement par l'A63 depuis un grand nombre d'annees et je peux vous dire que sur les 3 radars fixes : un seul est justifie dans une zone accidentogene..et encore les poids lourds vous poussent au cul car eux ne risquent rien...a quand les fameux radars a detection de masse???
Chuutttt les lobbies des transporteurs ont du faire un bon cheque...ou pire encore ont du jouer au chantage du blocage!!
Faites comme certains achetez vous deux voitures...une pour la semaine : de base sans fioritures...et une autre pour le we et les circuits..comme en angleterre : pecunierement et mentalement vous en sortez vainqueurs!!

jacques de bermont 23/05/2007 18:17

récemment,je me suis fait prendre à 58 kh, pour une limitation à 50 km.
J'ai naturellement payé les 90 euros immédiatement, sous 15 jours, sous peine de voir passer la somme à 335 euros après 45 jours.
 
D'après la loi je perds 1 point sur mon permis. Après 3 mois je n'ai aucune nouvelles. Est ce que je dois être averti de cette supression de point ou non. Ce qui me semblerait logique. 
 
jj
 

Yannick KREMPP 23/05/2007 13:30

Il doit me manquer deux ou trois points sur mon permis, toujours suite à des contrôles radar mais pas automatiques.Le dernier en date: 111km/h retenu pour une limitation à 110.Je fais presque 50 000 km par an, je devrais bientôt les faire en vélo.Le pire, étant frontalier, j'avais été flashé avec un permis suiisse en février 2006. Suite à mon établissement en France, j'ai refais mon permis francais en été, et en novembre j'ai recu un courrier qui m'indiquait que j'avais perdu un point sur mon nouveau permis suite à mon infraction de février...Ce témoignage n'en est qu'un parmis tant d'autres. Il fut un temps ou une amende de la police avait un sens, aujourd'hui c'est juste un impôt déguisé. En tout cas moi ca ne m'incite pas à être plus prudent, mais juste à ressentir une amertume profonde.

Mtoutlemonde 23/05/2007 13:04

Si les panneaux d'avertissement sont enlevés, c'est que le gouvernement abandonne la notion de prévention et  de formation pour ne garder que la répression.Dans ce cas, les avertisseurs de radar basés sur la localisation géographique pourraient bien être considérés comme des détecteurs de radar et interdits.Ce qui rendra la route invivable, particulièrement aux endroits ou la limitation est totalement inadaptée : 6 voies à 70 ou 50, extrémités de villages et de zônes urbaines etc...On pourrait croire que le gouvernement souhaite rendre délinquants tous les usagers de la route. Pourquoi ? serait ce plus confortable pour la force publique?