TRISTE EPILOGUE: DAIMLER SE SEPARE DE CHRYSLER

Publié le par blog-auto-infos

Franchement, nous n'avons aucun complexe à faire face aux allemands quand on voit  le triste épilogue de l'affaire DaimlerChrysler. Les allemands de Daimler, en 1998, se félicitaient de créer le 4ème géant mondial en achetant Chrysler 36 milliards de dollars. 9 ans plus tard, l'homme qui avait tenté de sauver Chrysler, Dieter Zetsche, est devenu le grand patron de Daimler et il vend Chrysler pour...  5,5 milliards d'Euros au fonds d'investissement Cerberus!

Quel raccourci et quel désastre!  Et là je me souviens que Daimler avait aussi dans le passé tenté de sauver Nissan. Après de multiples tractations les allemands avaient péremtoirement conclu que c'était une mauvaise affaire. Cela fait sourire quand on voit comment l'Alliance Renault Nissan s'est transformée en réussite ( même si elle vit des vicissitudes passagères actuellement).

Mais alors d'où vient le problème?  Je crois que les allemands de Daimler ont toujours conçu leurs alliances dans un rapport dominant-dominé... le dominant étant bien sûr l'allemand... et çà n'a pas marché. Dans un autre domaine il suffit de voir les difficultés du tandem franco-allemand dans le dossier EADS.

Moralité?  pas de complexe. Nos voisins allemands que nous aimons beaucoup ont peut-être de l'autorité et de l'assurance en affaires, mais nous français ne sommes pas si maladroits. C'est d'ailleurs je crois l'un des messages majeurs de notre nouveau Président de la République: pas de complexe, de l'audace, du travail et pas d'arrogance ni de fatalisme.

  PB

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

ACORE 03/10/2007 11:28

Je vous confirme que le groupe DaimlerChrysler  est toujours dans le capital de Mitsubishi, certainement plus pour  bien longtemps d'ailleurs, concernant la tentative de fusion avec Nissan, ce ne fut qu'une diversion car Cerberus était deja dans la place, de manière informelle à l'époque , et pourtant...
Contacter Reinhard Lhys, l'actuel président de DaimlerChrysler France à ce sujet relève de la gajeure, en effet,  M LHYS est un hommes si occupé, qu'il ne peut même pas résoudre une problématique simple: Par

Régis 03/06/2007 11:06

Je crois que c'est Mitsubishi que Daimler a tenter de sauver, pas Nissan.