LES CANDIDATS N'ONT RIEN A DIRE SUR L'AUTOMOBILE

Publié le par blog-auto-infos

Ce soir mon confrère Jean Louis Caffier, spécialiste de l'environnement sur LCI, a déclaré dans l'une de nos émissions que l'écologie "emmerde" les différents candidats à l'élection présidentielle. Je ne sais pas si l'automobile les emmerde aussi, en tout cas, alors que s'approche la fin de la campagne électorale nous pouvons faire le constat qu'ils n'ont rien à dire sur l'automobile. Au mieux, ils ont pris le plus grand soin à ne pas s'exprimer sur le sujet afin de ne pas se couper d'une partie de leur électorat.

Hormis la visite médiatique aux grévistes de PSA à Aulnay sous Bois, aucun regard n'a été porté sur l'industrie automobile. Et pourtant! Savez-vous qu'1 salarié sur 10 vit par et pour l'automobile en France, soit 2.461.000 personnes ? Savez-vous que plus de 36 millions de véhicules circulent dans notre pays?  Savez-vous que la voiture reste le moyen de transport privilégié de 83,3% des français? savez-vous qu'en moyenne un automobiliste français parcourt 13.200 km par an? Savez-vous que 75% des véhicules sont utilisés chaque jour ou presque par leurs utilisateurs? Savez-vous que les français rejettent en moyenne 159 grammes de CO2 par km? De ce point de vue nous sommes plus pollueurs que les espagnols, les portugais, les italiens mais bien moins pollueurs que les anglais, les allemands, les irlandais, les néerlandais, les danois et même que les finlandais et les suédois qui sont les plus mauvais élèves de la classe... 

Sur la sécurité routière nous avons fait d'énormes progrès... Une baisse de la mortalité considérable sous l'effet des radars sans doute, mais aussi sous l'effet d'une prise de conscience salutaire. Aujourd'hui moins de 5000 personnes meurent sur les routes de France.

En voilà des sujets automobiles en pagaille. Et pourtant, mis à part peut-être le dernier ( et encore ?) nos candidats n'ont rien dit sur l'automobile. Quel est leur point de vue pour défendre ce secteur économique vital pour l'emploi?  Comment défendre les constructeurs et leurs équipementiers? Quelle est leur volonté en matière de voitures propres? Comment faut-il motiver le passage aux moteurs hybrides, aux carburants agricoles, à l'hydrogène, à la pile à combustible? Des programmes sur la recherche ont -ils été annoncés en la matière?  Non je crois. Et la fiscalité? est-ce que la TIPP va continuer à alourdir considérablement le prix des carburants? Et pour quoi faire? Et les péages?  Vont-ils toujours augmenter alors que la gratuité était une promesse autrefois? Comment se fait-il qu'avec un Euro plus fort que le dollar le prix du carburant grimpe toujours dans notre pays? Et la formation des conducteurs? Va t'on continuer à mettre des jeunes mal formés sur les routes? Va t'on continuer à ne pas faire passer de visites médicales aux plus anciens, juste pour leur éviter parfois un accident mortel? Va t'on proposer un contrôle continu des connaissances aux titulaires du permis de conduire, sachant que les mauvaises habitudes se prennent vite?

Que de questions sans réponse. Décidément cette campagne électorale a été décevante et vide...  pas seulement sur la politique internationale, l'éducation, l'économie, j'en passe et des meilleures... 

Enfin c'est comme çà... il faudra faire avec... Les français ont peut-être les candidats qu'ils méritent...  comme les américains ou les britanniques....

PB

Publié dans blogautoinfos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article