L'AUTOMOBILE DANS LA CAMPAGNE ELECTORALE (suite) CHAPITRE ENVIRONNEMENT

Publié le par blog-auto-infos

Allez, amusons-nous un peu sur les chiffres de la pollution à Paris. Comme tous ceux qui roulent dans Paris je suis souvent en colère depuis quelques années en raison de la politique mise en place. Les couloirs de bus et autres obstacles sur la route de nos véhicules ont un effet  incontestable: ils provoquent de gigantesques ralentissements.  Remarque de bon sens: une voiture à l'arrêt dans un bouchon rejette du CO2 là où elle se trouve et provoque ainsi une concentration de pollution...  et voilà qu'AIRPARIF nous annonce que la pollution atmosphérique due au trafic a reculé de 32% depuis 2002 dans la capitale.

Dans le détail, on s'aperçoit que 26% des émissions économisées sont dues au renouvellement du parc automobile. Les voitures c'est vrai rejettent moins de CO2 et les constructeurs se sont mis aux normes européennes.  6% seulement de la diminution de pollution peut être attribuée aux conditions de circulation... Franchement ce n'est pas terrible! Tout çà pour çà pourrait-on dire!

Et pourtant l'inénarrable Denis Baupin, adjoint Verts chargé des transports, a déclaré qu'il se sentait "conforté" dans sa politique. Il est formidable cet incompétent: il est à l'origine d'une belle pagaille depuis quelques années dans Paris... Les bouchons empêchent de circuler, de livrer. Sa volonté est de rejeter la voiture hors de la ville... Mais où va t'elle l'automobile? A l'extérieur bien sûr...  et de plus en plus loin évidemment. Paris devient une ville de riches et les plus modestes migrent très loin de la capitale, là où ils peuvent s'offrir un logement décent. Comme les transports en commun ne sont pas toujours là, ces nouveaux banlieusards viennent travailler en voiture...  et ils polluent. Mais ce n'est pas grave M. Baupin, ce ne sont sans doute pas vos électeurs.

Alors voilà ma question du jour: que proposent nos candidats à la présidentielle sur ce problème des gens chassés des grandes villes, qui doivent faire de plus grandes distances en voiture et qui polluent davantage faute de transports en commun disponibles? Je crois que le maire de Paris, Bertrand Delanoé, n'était pas un chaud partisan de Ségolène Royal... A présent la voila candidate du PS. j'aimerais bien savoir ce que sont ses propositions sur ce thème des transports et de la pollution dans Paris, sachant que pour l'instant (les chiffres le montrent) ce sont les constructeurs automobiles qui ont fait les efforts les plus concluants.

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

Stéphane 10/01/2007 07:48

Bonjour
je suis un peu comme vous tous, c'est à dire finalement, partisan de la fluidité de la circulation en ville. A New York, effectivement tout le monde laisse sa voiture au garage, mais combien de taxi circulent en ville...il n'y a que cela en fait...du moins en apparence..A Paris il y a 17000 taxis pour 11 millions d'habitants, certaines lignes de métro sont saturés (on ne peut plus ajouter de rame) et les bus polluent toujours autant nos bronches (faites du vélos derrière pour voir...en plus les voies sont communes vélos/bus !). Que font les courageux...ils circulent en moto ou scooter ou continuent à prendre leur auto.
Delanoë avait promis de faire ses grands travaux et d'augmenter la capacité de transport en Ile de France...personne ne doute de sa bonne foi...en revanche tout le monde devrait douter de ses résultats
 
 

rouquie 31/12/2006 16:37

ouups je ne suis pas un automachin chose ne prenant que les transport en commun je ne sais si mon avis compte.mais je vais le donner ca fait 20 ans que je me prive de voiture pour ne pas enfummer mes concitoyens ces pas facile (surtout quand vous avez des jumelles ) je me prive de sortie le weekend de deplacement inutile et je prive aussi mes filles de nombreuse activitees a l exterieur de paris mais bon ces pour leur avenir alors elles comprennent (a 5 ans )j ai cependant remarque que les bus circulent mieux que les conducteurs des bus et taxi sont moins ennerver que les horaires sont un peu plus fiable mais ces bien sur, grace a vous chers automobilistes ouppps...etant en ce moment a New York et y allant de temp en temp il est bizard de voir tous ces gents laisser leur voitures a l exterieur pour prendre les transport en commun ou les taxis et miracle on circule bien. alors le coup d essayer de faire passer plus de voitures dans paris merci . merci pour les allergies , les cancers,les bronchiolites et toutes les autres maladies qui touchent de plus en plus nos enfants.vous ressemblez a des gamin mal fini qui ont besoin de leur tutur a 200 chevaux pour exister je ne vous dit pas merci au nom de tous les enfants present et a venir vous n etent pour mois que des handicaper sociaux un peut comme jonny h qui ce dit citoyen francais alors qu il ne veut plus payer d impot en france, mais peut etre que comme ma famille qui payent des impot il doit ce priver de cadeaux a noel et de sortie de vacance si ces le cas je comprend  pauvre humain la planete va nous mettre tellement de grosse baffes ds la tete que le circulation sera le dernier de vos probleme . vous rejoidrez ansi plus de la moitie de la population mondial pour qui la survi est en jeu .

Eric Gillot 29/12/2006 16:12

(comme c'est le cas actuellement).   Par contre toutes les artères partant des centres villes et vers la banlieue, comportent 2 ou 3 fois plus de voies.  Ce qui veut dire que l'ensemble de la Ville est toujours en "basse pression" de circulation comme  ballon dans lequel on souffle par un petit tuyau et qui possède 2 ou 3 tuyaux "d'échappement".  Il aurait suffit à Delanoë d'inverser le sens d'une des voies "rentrantes", pour toute les artères radiantes: Quelle économie par rapport à ce qu'il  a fait et quelle différence de polution !

Eric Gillot 29/12/2006 16:01

Cher Pascal Boulanger,    La méthode des flux différencié, c'est aussi simple et évident que le fil à couper le beurre. Les ingénieurs en mécanique des fluides connaissent bien cela et les plombiers aussi.   En fait cela consiste à ne jamais mettre un endroit en surpression.  En ce qui concerne la circulation automobile, cela veut dire que toutes les artères principales se dirigeant vers le centre ville sont limitées, par exemple, à une voie de circulation (comme c'esr le cas .    Le matin l'entrée

Gilbert Sorbier 28/12/2006 11:26

Je suis socialiste (Chevènementiste) et pourtant je suis (comme tout les banlieusards scandalisés par l'incompétence des service de la Mairie de Paris qui à réussi le comble:   Réduire la circulation à un filet de voitures ET augmenter la pollution.
Il existe pourtant des Capitales Européenne utilisant la méthode des "flux différenciés" que je me ferais un plaisir de décrire à la Mairie de Paris quand de "moins abrutis" seront en place.  Cette méthode permet de faire circuler 2 fois plus de traffic qu'actuellement dans Paris, sans qu'il n'y ait jamais de surchauffe.  De plus cela ne coûte pas la moitié de ce qu'à pû coûter les élucubrations de l'équipe actuelle.