Et vous , vous êtes plutôt Ghosn ou Folz?

Publié le par blog-auto-infos

Le P-DG  de  PSA  Jean- Martin Folz, 60 ans en janvier prochain, vient d'annoncer son départ en retraite début 2007. Carlos Ghosn, 52 ans, est aux commandes du groupe Renault - Nissan  depuis avril 2005. Ces deux hommes sont les grands patrons des deux grands groupes automobiles français. Nous parlerons beaucoup d'eux la semaine prochaine à l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris, dans un contexte assez morose pour le marché automobile.

Les ventes sur le marché français avaient reculé en juillet. Elles ont stagné en août. Dans ce contexte c'est le groupe Renault qui a le plus souffert. Sa part de marché est passé à 20,7% contre 22,5 % un an plus tôt (août 2005). Même la marque Dacia avec sa célèbre Logan était en chute. Au contraire, les deux marques du groupe PSA, Peugeot et Citroën, ont vu leurs ventes augmenter. La part de marché du groupe est de 30% en France. Et pourtant dans ce contexte Jean-Martin Folz a annoncé son prochain départ. Question: subit-il une trop forte pression de l'actionnaire?

Difficile de proposer une réponse tranchée, mais on peut au moins parler de son bilan. Ce pur ingénieur, diplômé de l'école polytechnique, a réussi en moins de dix ans à faire passer les ventes de 2 à 3,4 millions d'untiés dans le monde. C'est un succès. Il est aussi l'homme qui a permis à la marque Citroën de se faire une vraie place au sein du groupe. Aujourd'hui avec les C1, C2, C3, C4, C5 et C6, la gamme est renouvelée. Citroën, sous la houlette de son designer vedette Jean Pierre Ploué, est redevenu une marque de référence en terme de créativité et de nouveautés technologiques.

Folz est surtout cet homme qui, dans la folie des fusions acquisitions du début des années 2000, a su résister à la mode ambiante. Pas d'alliance nouvelle pour le groupe PSA. On avait parlé de BMW... C'était logique mais la rumeur fut vite balayée. Folz eut l'intelligence de privilégier les accords industriels, avec Ford, avec Toyota, avec BMW, ce qui donne aujourd'hui soit des voitures, soit des moteurs en commun. Alors c'est vrai la situation du groupe PSA s'est dégradée récemment, mais jene pense pas que les choix stratégiques ont été mauvais.

Carlos Ghosn, lui, a construit un tout autre chemin même s'il est aussi polytechnicien. D'origine libanaise, né au Brésil, de nationalité française, parlant couramment l'anglais, l'arabe, le portugais, le français, l'espagnol et se débrouillant pas mal en japonais, ce citoyen du monde a été patron de Michelin en Amérique du Nord. Il est surtout l'ex-numéro 2 de Renault , envoyé en mission par Louis Schweitzer pour redresser Nissan après l'échec des négociations du japonais avec Ford et DaimlerChrysler. Il va en naître "l'Alliance". Ce n'est pas un fusion mais un système de coopération entre deux entités distinctes qui se respectent. Une mise en commun des cultures d'entreprise. Et c'est un succès. Aujourd'hui Renault-Nissan est le 4ème groupe mondial et Ghosn est courtisé par GM et Ford pour une nouvelle alliance.

Voilà donc deux stratégies différentes. Sur le court terme il y a les difficultés du moment, mais je suis persuadé qu'elles disparaitront avec l'arrivée des nouveaux modèles. Sur le long terme, je pense que ces deux stratégies ont permis aux deux groupes français de bien se maintenir au niveau mondial, de se faire respecter. Du coup, je ne sais pas vraiment si je suis plus Folz que Ghosn. Mais vous avez peut-être votre idée sur la question?...

Publié dans blogautoinfos

Commenter cet article

TopGun 26/09/2006 16:42

Ils sont tous les deux à féliciter pour leur réussite. Et s'ils sont si différents, cela prouve bien que pour mener à bien une grande entreprise, il faut savoir s'adapter au challenge, à la culture de l'entreprise, aux ressources, etc. Et c'est ce qu'ils ont fait. Peut-etre vaudrait-il mieux ressembler aux deux et savoir à quel moment est-il préférable d'imiter l'un plutot que l'autre... En somme, tirer le meilleur parti de deux personnalités distinctes (même si nous ne sommes pas des PDG...)

oliseb 23/09/2006 19:09

Oui difficile de savoir si on est plus Floz que Ghosn... Le premier est plus discret que le second. Néanmoins Renault n'est pas très en forme actuellement. Nissan semble se comporter un peu mieux avec des modèles séduisants (Note, Murano ou la prochaine berline qui ressemble à un SUV dont le nom m'échappe)... La réussite Nissan c'est Ghosn. De l'autre côté Citroën a fait un grand pas en avant avec des véhicules qui rajeunissent son image (C4, C4 Picasso) tandis que Peugeot s'impose mais risque de lasser à force de voitures qui se ressemblent (207/307) ou qui lasse rapidement 407 (avec sa gueule béante qui ne cache même pas le radiateur !!! pas très "in" au fil du temps)... Bref, moi non plus je n'arrive pas à choisir mais je serai plus Renault donc Ghosn !!!