"Secrets industriels": avant on pouvait, maintenant on ne peut plus !

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Evidemment je suis solidaire de mon confrère Bruno Thomas d'Auto Plus. Je lui souhaite bon courage dans la procédure judiciaire qui vient d'être engagée contre lui et son journal. Je rappelle que Bruno Thomas a été mis en examen pour 5 chefs: " recel d'abus de confiance", contrefaçon par édition ou reproduction d'écrit ou dessin ou toute autre production au mépris des lois et réglements relatifs à la propriété de son auteur et recel", " contrefaçon par diffusion d'oeuvre de l'esprit au mépris des droits d'auteurs et recel", "acquiescement aux sollicitations de corruption et complicité de ce chef", et enfin " révélation du secret de fabrique et recel" ! OUF! Voilà un arsenal capable de dissuader tout velléitaire porteur de secrets...

Je vous le dis mes chers amis lecteurs, si çà continue, on ne pourra plus rien vous dire! Heureusement Bruno Thomas a été remis en liberté mais il est toujours placé sous contrôle judiciaire. Petit rappel des faits... Il y a un an Auto Plus publie la maquette à l'échelle 1 de la future Megane III, celle qui sera bientôt révélée à l'automne...  Si vous suivez un peu les choses de l'automobile, vous savez que ces " scoops" ne sont pas rares. C'est du " teasing". Les constructeurs laissent souvent "fuiter" leurs projets afin de rectifier les choses en fonction de la réaction des lecteurs et des journalistes. La tactique a un avantage, mais elle a aussi l'inconvénient d'exposer un futur produit à la concurrence.  Apparemment, Carlos Ghosn, le P-Dg de Renault, a voulu changer les habitudes! Il estime que ces fuites mettent en danger des "secrets industriels". On se souvient qu'un employé du Technocentre de Guyancourt avait été mis à pied pour avoir laissé un prototype sans bâche de protection. Eh oui çà ne rigole pas !

Je ne condamne pas les motivations de Renault, la justice est là pour çà. On verra la suite... Mais cette affaire pose d'autres problèmes. C'est le 24 août 2007 que l'information judiciaire avait été ouverte après le dépôt d'une plainte contre X de Renault pour "espionnage industriel". Celà veut dire très clairement que Renault se plaignait ouvertement mais n'arrivait pas à savoir contre qui précisément se retourner... Et c'est comme cela que l'affaire a atterri dans les poubelles d'Auto Plus. Cela pouvait arriver à n'importe quel autre magazine spécialisé, ce qui m'amène à vous dire que Bruno Thomas, dans le contexte connu que je vous ai décrit, n'a fait que son travail. Je rejoins donc pleinement les propos de mon confrère Denis Astagneau, président de l'AFPA ( Association Française de la Presse Automobile) dont je fais partie. L'AFPA est choquée et utilise cette formule: "qu'on aille fouiller les tiroirs, les disques durs et les poubelles d'un journal et que l'on prive un journaliste de liberté pour lui faire avouer ses souces d'information, celà tient de l'inquisition".

Sachez enfin que dans cette affaire un salarié de Renault a été mis en examen mais...  vendredi dernier  seulement...

Voilà vous savez tout...  ou presque. Cette perquisition nous met mal à l'aise car elle traduit une évolution malsaine de notre société. Une évolution procédurière à l'américaine. Dans ce contexte, cela fait du bien d'entendre un peu de soutien de la ministre Christine Albanel, et même de Rachida Dati... Toutes deux défendent un projet de loi sur la protection des sources. Il est urgent de le faire voter car nous avons besoin de connaître les règles du jeu... Et ne me dites pas que les journalistes doivent arrêter de révéler des infos sans l'accord de ceux qui sont en cause... Sans eux, sans nous, beaucoup d'infos et de scandales ne seraient jamais sortis: URBA, emplois fictifs à la mairie de Paris, Clearstream, UIMM, sang contaminé, et j'en passe...  Avouez que vous étiez bien contents d'apprendre toutes ces choses que certains cachaient...

PB

Commenter cet article

celine 12/09/2008 05:56

Bonjour,je vous ecris car je pense que vos vehicules devraient etre electrique vu leur faible puissance c possible.Vous en vendriez beaucoup plus car tout le monde veut aujourd'hui se donner bonne conscience en roulant propre et cela vous pemettra aussi d'eviter le bruit horrible que fait le moteur.Donnez l'exemple .Merci!

Auto-info : Pascal Boulanger 12/09/2008 11:38


J'aimerais essayer davantage de véhicules électriques! hélas les propositions sont insignifiantes aujourd'hui. Tout va changer dans 3-4 ans...  et j'aurais alors le grand plaisir de vous
proposer des essais (convaincants j'espère!) de voitures et de deux roues électriques.
PB


JCB 20/08/2008 17:19

Loin de moi l'idée de soutenir l'un ou l'autre dans cette affaire mais mettez vous à la place d'un fabriquant qui travaille dans le plus grand secret sur son procahin modele et dont l'un des employé livre (vends ?) l'exclusivité à un journal (et donc aux concurents)... Personnellement je trouve que cela merite un procès. Pourquoi ne palez vous pas des projets secrets de LCI ? Les plans futurs, le projets pour atomiser la concurence ? Bref, ne confondez pad journalisme et espionnage industriel.

Auto-info : Pascal Boulanger 20/08/2008 17:36


Bonjour,
comme vous avez pu le noter je n'ai pas non plus voulu accabler Renault dans cette affaire même si j'ai pris parti pour mon confrère d'Auto Plus. Et la raison est simple, je la "réexplique":
jusqu'à présent les constructeurs s'accomodaient fort bien de ce jeu du "teasing"...  donner quelques photos, quelques indiscrétions afin de tester la réaction du public. Cela arrangeait tout
le monde: constructeurs, journaux et lecteurs. Aujourd'hui Renault décide de changer de stratégie. C'est son droit, mais fallait-il aller jusqu'à ces extrêmités judiciaires? Je pense que non.
Pour répondre à votre question, je n'ai pas besoin de parler des projets secrets de LCI. La presse spécialisée s'en charge et toutes les semaines notre service de communication se débat contre des
confrères qui révèlent des informations (vraies ou fausses d'ailleurs) que nous n'aimons pas voir sur la place publique. Nous les appelons pour nous plaindre, pour comprendre, pour s'expliquer mais
nous ne faisons jamais de procès. LCI n'a jamais été à l'origine de la mise en examen d'un journaliste, et j'espère que cela n'arrivera pas !

PB


Claude 18/07/2008 10:12

Merci à Pascal Boulanger pour cet article très clair et plein de bon sens !

SEDAT 18/07/2008 08:10

Parfaitement d'accord avec vous,Pascal Boulanger,au "Nom" de la liberté d'information,il n'y a rien de caché qui ne sera révélé et rien de secret qui ne sera connu,c'est clair comme de l'eau de roche...!
Avec le soutien de nos ministres,Christine Albanel et Rachida DAti,je rajouterai aussi celui de Christine Lagarde qui paraissait embarrassée par toute cette histoire...!
Nous avons au "sein" du gouvernement des femmes formidables et remarquables...!
P.S Avec tout le respect que nous avons et devons pour Bruno Thomas,il est un "pion" sur l'échiquier,imaginons nous un peu le nombre "d'espions" notamment à la "CIA" aux Etats-Unis,entres autres...!
Bonnes vacances à tous...! Reynaldo.