Pour un Mondial de l'Automobile utile !

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Tous les deux ans à la rentrée, nos regards se tournent vers le Mondial de l'Automobile de Paris. Je vous rappelle qu'il sera ouvert au public du 4 au 19 octobre prochains, à Paris, Porte de Versailles. Notez-le sur votre agenda. C'est un salon magnifique pour l'automobile. Un salon qui suscite des sentiments presque contradictoires. D'un côté l'admiration, de l'autre la perpléxité.

L'admiration pour les chiffres de fréquentation. Avec 1 469 000 visiteurs, la dernière édition de 2006 a battu un nouveau record. Le Mondial de Paris est toujours le salon automobile le plus fréquenté au monde. La perpléxité pour les ventes. Les constructeurs nous disent souvent qu'ils remplissent des carnets de commande à Paris. je veux bien, mais tous ceux qui suivent attentivement les choses de l'auto savent bien que ce grand rendez-vous n'est pas un salon où on fait des ventes. Elles sont marginales face à la réalité du marché.

Mais alors, dans ces conditions, peut-on parler d'un Mondial de l'Auto utile? Je réponds OUI, à condition de mettre sur la table les vraies questions, les vrais dossiers qui tournent autour de l'automobile. Et ils sont nombreux! Dans un mois, nous parlerons économie, environnement et nouveaux carburants, sécurité et nouvelles technologies:

- L'économie. Elle va mal vous le savez. Et quand l'économie va mal, l'automobile s'enrhume car la voiture est encore aujourd'hui un "achat plaisir". Et quand çà va mal, on met souvent de côté le plaisir... Ma responsabilité de journaliste dans un mois consistera à vous informer sur les difficultés du secteur. Les deux géants américains, General Motors et Ford, vacillent. Le marché américain s'effondre, GM et Ford sont menacés de faillite. J'en parlerai, et je parlerai des inquiétudes de Renault et de PSA qui doivent se battre partout dans le monde pour survivre face à une concurrence redoutable. Une concurrence qui arrive d'Asie: le Japon et la Corée aujourd'hui, la Chine et l'Inde demain. Les réponses sont connues et les deux marques françaises les ont bien identifiées. Il faudra encore améliorer la qualité, les coûts de production, le service et sans doute proposer du low cost comme Renault le fait avec Dacia aujourd'hui..  avec Lada demain.

- L'environnement et les nouveaux carburants. Nous sommes encore dans l'économie. Les français et un grand nombre d'habitants de la planète se préoccupent de leur environnement et de leur portefeuille. C'est d'ailleurs rassurant de redécouvrir que faire des économies revient à faire de l'écologie, comme le faisaient nos anciens autrefois. Apprendre à moins consommer, à surveiller ses pratiques quotidiennes. Mais pour celà, nous avons besoin duconcours des constructeurs automobiles... Ils ont pris du retard selon moi. Il est anormal qu'aujourd'hui en 2008 nous n'ayons pas une offre plus importante en voiture hybride, en carburant agricole de 2ème génération, en électrique au lithium-ion, en hydrogène ou en pile à combustible...  sans oublier l'eau ou l'air comprimé. Les constructeurs nous promettent des solutions pour les années qui viennent. Au Mondial de Paris, ils devront faire de la pédagogie et nous expliquer ce qu'ils préparent. Et il faudra qu'ils proposent des solutions compatibles avec nos problèmes de pouvoir d'achat. S'ils ne l'ont pas compris, alors il y aura des victimes!

- La sécurité et les nouvelles technologies. L'Union Européenne a réfléchi cet été à la manière de développer ce qu'on appelle les " voitures intelligentes". Des voitures qui communiquent entre elles afin d'informer les conducteurs des accidents, des difficultés routières, des incidents techniques à bord des véhicules. Dans les 20 ans qui viennent, l'automobile moderne sera sans doute l'un des objets les plus sûrs qui existent, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Des progrès considérables ont déjà été accomplis, et je trouve que les responsables politiques se montrent souvent ingrats quand ils présentent leurs bilans. Au Mondial de Paris, les constructeurs auront encore la responsabilité de nous parler des innovations technologiques qui vont améliorer demain notre sécurité à bord.

Vous l'avez compris, le Mondial de Paris sera certainement un salon sérieux mais j'espère que nous pourrons aussi vous apporter du plaisir. Il y aura encore de beaux objets, des voitures de rêve et je sais que vous aimez aussi qu'on en parle. Alors j'en parlerai, je vous rassure !

PB


Commenter cet article

SEDAT 25/08/2008 09:13

Bjr Pascal Boulanger...!
Elle est belle,la technologie automobile,avec tout les champs magnétiques qui nous entourent,celà va être un petit peu plus la zizanie(interférences et autres)...!
Je me souviens de cette personne qui n'avait pas pû démarrer sa magnifique voiture ultra-sophistiquée pour la simple raison que le micro-circuit-intégré du boitier de la clé de son véhicule avait prit l'humidité...!
C'est sur qu'avec la concurrence du marché automobile asiatique (meilleur rapport qualité/prix),les marques françaises ont du soucis à se faire...!
Bonne journée...!
Reynaldo.

Francois Roudier 22/08/2008 07:56

Nous attendons tes reportages avec impatience ! il y a en effet une révolution en cours dans notre monde automobile avec ses effets pschiit et ses tendances lourdes. Faire des voitures propres, sécurisées et pas chères c'est l'enjeu du futur. F. Roudier,CCFA

Auto-info : Pascal Boulanger 25/08/2008 17:48


Merci pour les encouragements! Il y aura du travail, beaucoup de travail dans les jours qui viennent. Et je serai là avec d'autres pour tenter de faire comprendre les profondes mutations du secteur
automobile. Nous vivons un tournant, et c'est passionnant !

Amicalement,
PB