Une Megane passionnante à suivre !

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger


Auto Info vous entraîne cette semaine à Madrid pour découvrir la nouvelle Renault Megane. On l'appelle Megane III. Pourquoi  l'Espagne? Eh bien pourquoi pas... C'est le choix de Renault d'avoir invité la presse du monde entier pour le lancement de cette voiture hyper importante pour son avenir. Et puis- 2ème explication - la nouvelle Megane est fabriquée en Espagne dans l'usine de Palencia.
Vous pourrez découvrir les première images de l'essai dès ce soir sur LCI, avant le journal de 18h, et sur LCI.fr en podcast video.
Et vous pourrez entendre mes commentaires élogieux. Au départ, j'étais en Espagne sans idée préconçue. J'avais vu comme tout le monde la berline et le coupé sur le stand Renault du Mondial de l'Auto. La première impression était bonne sur le plan du style. Impression confirmée et même renforcée au volant des deux modèles.
Sur le plan du style, Renault propose une vraie rupture par rapport au modèle précédent. C'est solide et fluide à la fois. Le dessin est élégant... Il est plus racé et sportif pour le coupé...  une vraie réussite.


Et puis, il y a quelques points forts: la direction assistée électrique, le châssis qui donne beaucoup du confort et un comportement routier irréprochable, une bonne qualité de matériaux dans l'habitacle, une ergonomie intéressante pour la partie radio-cd, la navigation GPS, le frein de parking assisté, les compteurs, les rangements. 

le choix des moteurs est impressionnant...  des diesels dCi qui vont de 85 à 160 chevaux...  des moteurs essence de 100 à 140 chevaux...  la version 1l6 110 chevaux se décline en Ethanol et en GPL. Les deux nouveautés les plus intéressantes sont les Turbo essence TCe de 130 et 180 chevaux. Signalons que 4 des 6 moteurs diesel bénéficient du bonus écologique de 700 Euros. Au total, 6 motorisations émettent moins de 140 grammes de CO2 par km. 


Parmi les autres nombreux points positifs, on relève les éléments de sécurité active et passive qui progressent toujours, la modernité des connexions MP3, ipod et Bluetooth, le poids de la voiture en diminution malgré ces nouvelles technologies, et le coffre qui passe à 405 litres en berline et à 377 litres en coupé. L'ancienne version était vivement critiqué sur ce point. 

Bref, nous avons une voiture de 4,29 mètres  franchement agréable à conduire et au design très affirmé. Les prix?   A partir de 18 400 Euros pour la berline, 20 200 pour la coupé...  prix maximum 26 000 Euros. En entrée de gamme les prix sont plus élevés que la concurrence, mais Renault affirme que les concurrents en mettent moins pour le même tarif...  Ensuite les prix s'équilibrent. Donc la voiture sera compétitive. Et je pense qu'elle a les moyens de contrarier le leadership de la Golf en Europe. On verra bien, mais l'affaire s'annonce pasionnante à suivre, au milieu des turbulences actuelles de la planète automobile.




PB 

Commenter cet article

Foxie 17/11/2008 12:27

"Une voiture française de plus non produite en France", dites vous.
Il faut faire simple, certes, mais votre formule est un peu lapidaire dans la mesure où les "contructeurs" automobiles sont en fait surtout des "assembleurs" compte tenu de la part prépondérante prise par les équipementiers et autres sous-traitants dans le processus de production d'une automobile (et donc dans l'emploi et la valeur ajoutée).
Et même si les gros équipementiers installent souvent des filiales à l'étranger pour suivre leurs gros clients, ne serait-ce que pour des raisons de logistique (flux tendus notamment), on reste je pense quand même bien loin là d'une voiture 100% hispanique; une carte des lieux de provenance des divers éléments de cette Megane serait certainement aussi surprenante qu'instructive.

Auto-info : Pascal Boulanger 18/11/2008 17:42


Je suis pleinement d'accord avec vous, et je pense comme vous que la Megane n'est pas davantage une "voiture hispanique". Et si nous avions cette fameuse carte des lieux de provenance des éléments
je ne pense pas qu'il y aurait de bonne surprise venant de France... Celà étant , je dois vous dire aussi que j'ai déjà entendu des représentants du monde de l'automobile dans le Nord-Pas de Calais
et en Haute Normandie me confier que certaines PME françaises "relocalisent" en France car elles ne trouvent pas à l'étranger les savoir faire et la matière grise encore disponibles dans notre
pays.
PB


SEDAT 09/11/2008 10:17

Bjr Pascal Boulanger...!

Pourquoi en Espagne?
Eh bien,pourquoi pas...! mdr

Avant qu'ils n'aient la Volkswagen "New beetle",mes parents avaient l'ancienne "Mégane Coupé"...!
La grande classe,enfin mesurée sportivement,j'adorais...!
Bien à vous,Reynaldo.

Auto-info : Pascal Boulanger 10/11/2008 09:55


J'ai une petite fille de 2 ans qui, comme mes enfants précédents, me demande souvent "pourquoi". Souvent j'ai la réponse, jusqu'à ce qu'il n'y en ait plus. C'est alors que surgit le "pourquoi pas"
qui l'intrigue toujours mais apaise ses interrogations.
Donc pourquoi pas l'Espagne même si je regrette que les constructeurs français n'invitent pas assez le reste du monde en France.
En tout cas, je le répète, il y  avait aussi de la logique à cette opération en Espagne puisque la nouvelle Megane sera fabriquée à Palencia en Espagne...  ce qui nous permet de dire au
passage que cela fait une voiture française de plus non produite en France.
PB