Ah bon ! La Golf a changé?

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger



Il est normal de poser la question. La Golf 6 est dans les concessions depuis quelques semaines et tout le monde s'accorde à dire que Volkswagen s'est contenté de faire de la "cosmétique". Regardez-là, je vous laisse juge. Il faudra un oeil exercé pour distinguer les nuances entre la nouvelle et l'ancienne. Pourtant elles existent au niveau du capot, de la calandre, des projecteurs ou encore de cette ligne tendue qui sépare le bas de caisse et la partie haute, ous les vitres latérales.


A l'intérieur, c'est la même chose. L'univers VW est maintenu avec sa rigueur, sa sobriété, son absence de fantaisie...  certains traduiront tout cela par le mot...  tristesse. En fait, tout ce qui est visible ne semble pas changer. En revanche, tout ce qui ne l'est pas a bel et bien changé. C'est même étonnant et c'est tout le contenu de ma chronique Auto Info de la semaine, à voir sur LCI ce soir avant le journal de 18 h, et sur LCI.fr en podcast video.

La sensation la plus agréable est la souplesse et la maniabilité de la voiture. Un vrai bonheur! On sent un mélange harmonieux de sûreté, de rigueur de comportement routier et de dynamisme. C'est simple: la nouvelle Golf reste selon moi meilleure que ses concurrentes. Le compliment est important car je ne suis pas un défenseur habituel de Volkswagen en général, et de la Golf en particulier.

J'ai parfois reproché à cette voiture son manque d'audace, son aspect consensuel. Cependant, je suis obligé de reconnaître que ses qualités routières sont remarquables. L'habitabilité et l'espace aux jambes sont encore en progrès ( c'était déjà un point fort), la voiture devient enfin silencieuse grâce à l'introduction du diesel Tdi common rail (fini les injecteurs pompes trop bruyants, en particulier à bas régime), le volume du coffre et la modularité sont bons et les moteurs, comme d'habitude sont exemplaires. En prime, la consommation moyenne de 5 l 6 sur mon modèle d'essai de 2 litres et 140 chevaux est plutôt intéressante et les 130 grammes de CO2 par km forcent le repsect.

Bref, les critiques ne portent que sur le style qui ne changent guère. A part cela,  il faudrait être de mauvaise foi pour dénigrer cette berline compacte qui conservera sans doute son rang de 1ère  vente en Europe.

PB

Commenter cet article

SEDAThttp://ann.over-blog.com/ajout-commentaire.php?ref=1477621&ref_article=25280795 05/12/2008 18:05

Bjr Pascal Boulanger...!

Elle est excellente cette voiture mais sa ligne trop tendue à mon goût...!

Reynaldo.