France: 1, Etranger:1

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Ce sont les chiffres du mois de janvier 2009 qui m'amènent vers vous. les mauvais chiffres puisque les ventes de voitures neuves ont encore baissé de 7,9%...  3,5% à jours ouvrables comparables.
Mais tout celà n'est pas bon quand on voit que Renault chute de 20,9% et que les deux marques du groupe PSA (Peugeot et Citroën) baissent toutes les deux de plus de 11%. Même Dacia, la marque "low cost" du groupe Renault a enregistré sa première baisse: - 25,2%! C'est à peine croyable en ces temps difficiles pour le pouvoir d'achat.
Au-delà des pourcentages, j'attire votre attention sur deux autres chiffres à mettre en comparaison: les marques françaises ont immatriculées 74.726 voitures en janvier 2009, et l'ensemble des marques étrangères totalise 74.659 immatriculations. Nous sommes pratiquement à égalité, ce qui explique mon titre: 1 partout.
 
Ainsi, malgré le bonus-malus qui avantage les marques françaises, malgré la prime à la casse, la cote des marques françaises est en baisse. Et je vous épargne la mesure des voitures françaises fabriquées en France. sinon, qu'est ce que ce serait? Je vous rappelle que la Renault Twingo est fabriquée en Slovénie, que les Peugeot 107 et Citroën C1 sont assemblées en République Tchèque, que le C4 Picasso sort de l'usine de Vigo en Espagne, et j'en passe...  car les français ont d'autres usines en Turquie, en Slovaquie, en Espagne, en Roumanie... des usines qui produisent des modèles commercialisés en France. Heureusement que Toyota fabrique des voitures chez nous, à Valenciennes!

On peut donc être inquiet pour nos marques françaises chahutées sur notre territoire  par Ford (+5,9% en janvier), Fiat (+ 15,7%). VWprogresse aussi mais on retient surtout que ce chiffre est dopé par les +30% d'Audi!
BMW s'est effondré (-21%) mais son mois de décembre 2008 était bon, alors que Mercedes fait l'inverse (après un mauvais mois de décembre, les ventes sont remontées à + 12%).
En revanche, une marque est dans un état préocupant: c'est Opel. Elle propose pourtant une gamme complète et renouvelée, des rabais importants, mais la chute a encore été de 17% en janvier. Opel, la marque allemande du groupe GM, est en déclin et je m'interroge sur sa capacité à résister à la tempête de 2009.

PB

Commenter cet article

mekil 07/02/2009 11:58

Les catégoeries premium vont souffir surtout du non renouvellement des voitures pour cadres sups..quand on sait que presque 80% des voitures des gammes Laguna, 407, A4 et cie sont vendues à des cadres sups ou entrepreneurs...çà risque de faire mal pour eux aussi!

Mais le plus exasperantce sont les sommes envolées par l'etat pour liquider les stocks de voitures par la prime à la casse recente...alors que ces voitures sont en effet construites (même si c'est en Europe) par des salariés non français.

Bon PSA et Renault ont aussi des usines de moteurs, ou boites et cie et surtout les milliers de salariés de R&d en France mais pour combien de temps?

Bref je suis pessimiste surtout pour PSA moi...leur stratégie à moyen terme est très floue et la sortie premium "DS" de Citroën le prouve.

Et puis même si les salariés autour de l'auto représente 10% des salariés français...pourquoi aider autant cette industrie et pas d'autres...je pense que faire un exemple en laissant mourir une marque ferait pas de mal non plus...

SEDAThttp://ann.over-blog.com/ajout-commentaire.php?ref=1477621&ref_article=25280795 03/02/2009 09:09

Bjr Pascal Boulanger...!
Je viens de m'acheter/commander la Renault Clio II Campus,deux mois d'attente,livraison,le 20 mars 2009...!
C'est long...!
Bonne journée,Reynaldo.

Auto-info : Pascal Boulanger 03/02/2009 16:44


C'est long, et c'est n'importe quoi! Jean-Pierre Pernaut avec qui je dialoguais ce matin a commandé une berline allemande.Il l'attend depuis 4 mois! Pour une berline allemande de catégorie premium,
je peux éventuellement comprendre ces délais... mais dans ce contexte de crise où les constructeurs ne vendents plus de modèles , je ne comprends pas 2 mois d'attente sur une Clio Campus (qui plus
est!)... 
On marche sur la tête. Il n'y a plus d'adéquation entre offre et demande.
PB 


François Roudier 02/02/2009 17:47

Le marché de janvier redevient assez "bâtard" comme avant le bonus-malus : on finit d'écouler des stocks pour certains (et on brade) ; et dans le même temps, d'autres jouent le cash et limitent les ventes sans marge. On verra, début avril, sur 3 mois comment on se situe. Au total janvier 2009, c'est quand même moins de 150 000 VP : pas glop, pas glop ! F. Roudier CCFA

Auto-info : Pascal Boulanger 02/02/2009 18:03


merci pour ce commentaire François. Je trouve que les chiffres du mois de janvier sont déconcertants. Ils nous empêchent d'avoir une bonne visibilité pour les mois qui viennent. Je ne vois plus
rien de rationnel dans les comprtements d'achat...  si ce n'est que les français font comme ils peuvent... ils naviguent à vue avec leur portefeuille, avec la peur du lendemain.
PB