Le BMW Z4 change de peau.

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Tout d'abord, précision sémantique: je dis "LE" BMW Z4 parce que c'est un roadster. Un strict deux places, sportif et séduisant. L'ancien Z4 était déjà un bel objet, mais il fallait choisir entre coupé et cabriolet. Personnellement j'avais une nette préférence pour le coupé, plus abouti. Quant au cabriolet, sa capote était en toile. Les puristes regretteront probablement cette disparition puisque désormais le Z4 est un "coupé-cabriolet"..  deux en un...  un toit en dur dorénavant. La voiture a changé de peau, mais elle est aussi élégante dans les deux cas. 
La manoeuvre dure 20 secondes. Efficace et précise.

J'insiste sur l'élégance de la silhouette car ce Z4 m'a immédiatement rappelé le fameux Z8, exclusif, qui avait été le héros d'un James Bond avec Pierce Brosnan. Les designers de BMW ont incontestablement voulu faire référence au long capot effilé du Z8 et à sa planche de bord simple et épurée.


C'est du beau travail ! Sur un moteur à la sonorité fantastique: 6 cylindres en ligne, 3 litres, 306 chevaux à 5 800 tours/minute. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Vous imaginez le plaisir de conduite d'une telle voiture dont la consommation moyenne est de 9 litres.  Rejets de CO2: 210 grammes par km.

En fait ce Z4 conjugue la sportivité et le confort, la souplesse et la force des accélarations. En plus il y a davantage de rangements que dans le Z4 précédent. Ensuite, il faut être capable de faire un chèque de 52 000 Euros. ce n'est pas à la portée de tout le monde en ces temps difficiles.

Tout cela est à voir, évidemment, sur LCI juste avant le journal de 18 h ou http://tf1.lci.fr/infos/podcast/autoinfo/0,,4420895,00-lci-auto-info-du-22-mai-2009-.html

PB

Commenter cet article