Ne pas tomber dans le panneau !

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Suite de mes réflexions sur la signalisation routière. Ce matin sur LCI radio j'ai eu le plaisir de recevoir Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière. Elle faisait face à 4 journalistes spécialisés. C'est à entendre sur LCI.fr
Et nous avons parlé permis à points, radars, signalisations. Sur le permis, madame Merli reste fidèle à ses positions: le permis doit être le même pour tous. Pas de passe-droits ou d'aménagements sur les points, y compris pour les professionnels de la route (taxis, routiers, ambulanciers, commerciaux etc) qui roulent beaucoup plus que la moyenne. Au contraire a t'elle ajouté: ces professionels doivent être exemplaires...  difficile quand même de rester attentif au km/h près quand on fait plus de 80 000 km par an. Et c'est l'accumulation de petits excès de vitesse qui fait perdre leur permis aux français...  qui fait perdre leur emploi aussi...
Heureusement, madame Merli nous a rejoint sur le thème de la mauvaise signalisation... Les panneaux de vitesse aberrants...  qui changent trop souvent sur une portion de route alors qu'il serait préférable d'avoir une vitesse moyenne constante...  et puis ces radars qui font défaut devant les écoles ou dans certaines zones à risques dans les villes. Sur ce sujet elle promet un travail de concertation qui sera placé sous la responsaiblité des préfets. Ils auront pour mission de réunir les associations d'usagers de la route et tous les professionnels afin d'harmoniser la signalisation routière. C'est un chantier de 10 ans a t'elle reconnu. Mais c'est un chantier indispensable car, pour que la règle soit respectée, il faut qu'elle soit respectable...  simple question de bon sens...

PB
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article