Francfort ou l'après-crise ?

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Pendant le salon automobile de Francfort j'aurais aimé vous écrire, mais entre les (nombreux) reportages pour TF1, les directs sur LCI ou LCI radio il me restait tout juste le temps de dormir...  j'ai enfin un peu de temps pour vous dire que l'atmosphère était assez ...  contrastée mais positive. Je m'explique. Les journalistes étaient beaucoup moins nombreux. Il régnait un assez grand calme dans les vastes allées du salon allemand. Cependant, j'ai senti des vibrations positives. Les constructeurs se sont efforcés de nous présenter les voitures de l'après-crise.

Ce qui veut dire que nous parlons de 2011, et même plutôt de 2012 ou 13... Mais certainement pas de l'année prochaine qui, selon moi, sera sans doute très difficile pour le marché. Et l'après-crise sera ouvertement orienté vers l'électrique et l'hybride. Toutefois, soyons réalistes, selon moi une première tendance se détache à Francfort: les constructeurs proposent des gains considérables en consommations et en émissions polluantes.  On peut voir au salon une 207 ou une C3 à 99 grammes de CO2, ou bien encore une VW Passat CC à 128 grammes de CO2 pour une consommation de 4 litres 9 ! Soyons clairs: ce sont des chiffres qui paraissaient inimaginables il y a quelques années. Il faut donc souligner d'abord que le moteur thermique améliore ses rendements et reste  la solution  la plus tangible aujourd'hui.

Ensuite, il y a l'hybride. C'est lent ... On attend avec impatience l'hybride diesel de Peugeot dans un an et demi. A l'heure qu'il est Toyota et Honda sont les seuls à proposer des solutions commerciales.

Et puis l'électrique est encore inexistant. La bonne nouvelle à Francfort, c'est que nous avons un calendrier...  Peugeot lancera iOn dans un an. Il s'agit de la citadine électrique fabriquée conjointement avec Mitsubishi. De son côté Renault a dévoilé 4 modèles électriques pour un horizon 2012-2013... Une toute petite voiture de ville à 2 places (Twizzy), Une 2nde voiture pour la famille ( Zoe), une berline familiale (Fluence) et un véhicule ludique ou utilitaire (Kangoo). la recharge aura lieu à la maison (longue durée), au travail ou en ville ( courte durée) et il sera encore possible de changer de batterie dans une station quand elle sera usée. C'est un modèle  évidemment séduisant, car il nous offrira des véhicules à zéro émission, une nouvelle vision de la mobilité, un autre rapport avec le transport individuel. Mais pour celà il faudra des infrastructures, et une abondante fourniture d'électricité... Mais quelle électricité?  D'origine nucléaire ou charbon?  Avec quel bilan écologique? Autant de questions politiques qui méritent bien plus que des solutions industrielles. Vous l'avez compris, l'après-crise, y compris dans le secteur automobile, impliquera des sérieux changements de comportements et des décisions majeures.

PB  

Commenter cet article

Simone 21/09/2009 13:45

Bonjour,
merci pour votre retour.
Le plus marrant concernant la voiture Anglo/Allemande c'est que les Peugeot ont le même moteur, vu que c'est un développement commun avec la marque Allemande.
Mais point de Start/Stop chez Peugeot !!!
Et puis pour finir le sujet quel sera le vrai coût d'un 3008 hybride/diesel en 2011/2012 avec obligation de passer à la nomre de dépolution EURO6 en 2012 ?
Mais au dernière nouvelle le 3008 pourrait aussi être hybride/essence..
Wait and see
Bonne journée.
S

Simone 18/09/2009 13:51

Bonjour Monsieur Boulanger,

pour rappel le CO2 n'est pas un polluant, où est l'amélioration sur les polluants sur des voitures diesel répondant tout juste à la norme EURO5.
Voir la pub Audi sur le sujet qui reconnait le caractères ultra dangereux des diesels et qui propose des véhicules répondant à la norme EURO6 (norme qui devient un peu plus respirable)
Mais il est vrai qu'en France les diesels ne polluent pas.

Et il ne faut pas oublier que Peugeot s'était engagé à vendre toutes ses voitures avec le start-stop dés 2009, combien de Peugeot avec le start-stop en 2010 ???

Bon courage pour la suite…

Auto-info : Pascal Boulanger 21/09/2009 11:26


Bonjour,
je suis pleinement d'accord avec vous. Le CO2 n'est pas un polluant, mais il sert, hélas, d'unique référence à nos industriels et à nos politiques pour évaluer ( et sanctionner) les niveaux
d'émissions polluantes de nos voitures modernes.
Je pense toutefois que progressivement la dictature du diesel va décliner dans notre pays. Les nouveaux moteurs essence accomplissent de réels progrès.
Quant au stop and start on l'attend encore c'est vrai... Personnellement je l'utilise au quotidien depuis plus d'un an dans une voiture de marque anglaise ( mais avec technologie allemande),
et c'est pas mal...

Bonne journée
PB