5008: de la belle ouvrage !

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Après le salon de Lyon, place aux essais. Ils ont été nombreux en octobre. Mon numéro de la semaine est consacré au 5008 de Peugeot. C'est à voir sur LCI à partir de ce soir, juste avant le journal de 18 h, et sur LCI.fr en podcast video.

Au départ, on ne peut pas dire que j'étais impatient de découvrir cette nouvelle voiture. Tout simplement parce qu'il s'agit d'un énième monospace compact, sur un marché saturé. De fait, je vous laisse juge, la silhouette est classique. Il est difficile de faire quelquechose de révolutionnaire sur ce segment. Et comme Peugeot arrive parmi les denriers, sur un marché où Renault a dégainé en... 1995, il fallait donc que la voiture soit géniale à l'intérieur.

Sans parler de génie, le pari est à peu près réussi, car nous avons là une vraie nouvelle Peugeot. La qualité de fabrication et les finitions sont en très nette progression depuis 308 et 3008. 5008 n'échappe pas à la règle...  en mieux pourrait-on dire car cette fois nous n'avons pas un véhicule surélevé. La voiture a un comportement routier très sain, très rigoureux..  avec des sensations de berline...  c'est donc mieux que 3008. 


Ensuite, il y a l'immense surface vitrée du apre-brise et du toit panoramique...  Ensuite il y a la modularité: 2 rangées escamotables qui, une fois rabattues, forment un plancher plat. On peut même le compléter en abaissant le siège avant du passsager, ce qui donne une longueur totale de 2 m 76 !...  et un volume de coffre supérieur à 2500 litres....  Ensuite, il y a les écrans video dans les appuis-tête: les passagers arrière peuvent regarder 2 programmes différents, et l'option ne coûte que 600 Euros ! Ensuite il y a l'affichage tête haute, un vrai plus sur ce segment face à la concurrence. En revanche, le GPS n'a rien d'exceptionnel...  je l'ai même trouvé parfois un peu trop imprécis dans les intersections. Et je ne suis pas fan de la boite de vitesses manuelle à 6 rapports... les rapports 5 et 6 m'ont paru mal étagés...  j'attends avec impatience la boite automatique au printemps prochain.


Enfin il y a les motorisations que je vous laisse découvrir dans la chronique. En essence (1 litre 6 156 chevaux THP) comme en diesel (2 litres 150 chevaux Hdi), le 5008 est parfaitement motorisé. Et d'autres motorisations sont disponibles.

Bref, le coup est tardif pour Peugeot, mais il est réussi. il ne reste plus qu'à faire savoir... et ce sera difficile car le Scénic de Renault et le C4 Picasso de Citroën sont bien installés en tête des ventes.

PB

Commenter cet article

PASCAL WARNIER 31/01/2010 17:13


Je prendrai livraison de ma Peugeot 5008 mercredi 3 février 2010.

Comme je suis impatient...

Trois, oui, trois essais routiers (110cv diesel, 120cv essence, 110cv pack premium, full options) m'ont convaincu que cette voiture est une réussite !

Ligne classique, intérieur haut de gamme, super agréable à conduire, de la place et du confort pour deux ados à l'arrière, toit panoramique, un coffre immense, un prix raisonnable, la familiale
parfaite selon moi !

Vous croyez que j'exagère ? Si je suis déçu, je l'écrirai sur mon site :
http://www.notre-peugeot-5008.com

Pascal Warnier


Auto-info : Pascal Boulanger 02/02/2010 17:33


Je pense que vous serez satisfait. C'est une voiture qui réunit toutes les qualités qu'on attend d'un monospace compact. Comme Peugeot a dégainé le dernier, le 5008 tient compte des défauts
constatés au sein de la concurrence. Si vous avez pris l'option video à l'arrière pour vos ados, je pense qu'ils seront heureux! PB


Simone 19/10/2009 15:21


Bonjour Monsieur Boulanger,
est-ce-que vous avez la "roadmap" concernant la fourniture de vrais boites auto sur les 3008 et 5008 essences ?
par avance merci.
S
PS : par contre un bon point pour Peugeot qui livre le THP correspondant à la norme EURO V.


Auto-info : Pascal Boulanger 19/10/2009 17:15


Bonjour,

pour les 5008 je sais que les boites auto arrivent au printemps 2010.Je suppose qu'il en sera de même pour les 3008 puisque nous parlons de véhicules qui sortent de la même usine, en l'occurence
Sochaux.
Amicalement
PB