Berlin, Beetle... Bruine!

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Il y a des tournages comme çà...  qui laissent des impressions étranges...  Nous étions à Berlin cet été (fin juillet) et je me réjouissais d'essayer dans la capitale allemande la nouvelle Beetle de VW. Nous avions découvert l'objet au Salon de Shangai et, franchement,  j'avais hâte de passer quelques heures au volant de cette jolie nouveauté. Sauf que ses heures furent pluvieuses...  très pluvieuses! 0014-2011-volkswagen-new-beetle-officiel-141.jpgVraiment pas de chance…  Il faut dire que cet été, ni la France ni l’Allemagne n’étaient LES bonnes destinations pour le soleil. C’est donc un numéro très humide que je vous propose pour cette rentrée 2011-2012. Et c’est forcément un numéro avec une part de nostalgie… d'ailleurs nous avons croisé à Berlin de vieilles Coccinelles… L'un des plus gros succès planétaires du monde de l'automobile.

En 1998, la New Beetle avait renoué avec la légende, mais j’ai le sentiment que c’est seulement en 2011 que VW a trouvé avec cet opus la bonne silhouette… Celle qui se rapproche le plus de la « COX »… Sans renier les valeurs sûres de la marque allemande que sont la qualité, la fiabilité, la rationalité d'une voiture. 0010-2011-volkswagen-new-beetle-officiel-101.jpg

Le rationnel, vous le trouvez dans l’habitacle.  Ici, pas d’ambigüité… Si vous oubliez la carrosserie vous avez la sensation d’être au volant d’une Golf… on retrouve les mêmes comptes tours, le même système multimédia avec son écran GPS tactile… les commandes sont identiques… Et l’excellente qualité des assemblages est la même. Heureusement, il y a quelques différences : le petit méplat du volant, la façade de la boîte à gants qui s’ouvre comme l’ancienne Coccinelle.

Côté rangements, la voiture n’est pas exemplaire, mais ce n’est pas son ambition principale. En revanche, les places arrière sont plus agréables que dans la précédente Beetle grâce à une meilleure garde au toit. Et le coffre fait des progrès immenses. On peut y loger un sac de golf ou des valises, ce qui était impossible dans l’ancienne. Banquettes rabattues, on n’a pas un plancher plat mais la capacité du coffre passe de 310 à 905 litres.

Les moteurs…  il en existe 3 en essence : TSI 1 litre 2, 105 chevaux, 1 litre 4 160 chevaux, 2 litres  200 chevaux…  Et puis 2 moteurs diesel : TDI 1 litre 6 105 chevaux et 2 litres 140 chevaux. Et sur notre version la fameuse boîte automatique DSG à double embrayage, disponible avec 6 ou 7 rapports. C’est l’un des points forts de la voiture… Ces moteurs et cette boîte apportent une qualité irréprochable en termes de performance…  le tout complété par un comportement routier en nette amélioration par rapport à la génération précédente. 0015-2011-volkswagen-new-beetle-officiel-151.jpg

Bref, cette voiture compacte de 4 m 27 a fait des progrès considérables en design, en qualité de fabrication et en comportement routier. Et les prix sont accessibles. On commence à 17 000 Euros, et on va jusqu’à 26 000 si on veut se faire plaisir. Ce qu’on appelle un joli petit plaisir abordable, à voir sur LCI, c'est mon numéro de rentrée dès ce vendredi 2 septembre, et à télécharger sur TF1 News.  PB

 

Commenter cet article