Du Dezir à l'Infiniti.

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

028C01EA03351672-photo-mondial-auto-paris-2010-renault-dezi

DeZIR … Tel est son nom, donc…  Il n’a pas été choisi au hasard bien sûr…  Et  il est totalement justifié tant l’objet suscite l’enthousiasme…  J'ai eu la chance il y a quelques semaiens d'essayer roadster à 2 places de 4m 23, né de l’imagination du néerlandais Laurens Van den Acker, nouveau patron du design chez Renault, et de l’allemand  Axel Breun, son adjoint…  patron des concept cars de la marque française. A revoir sur LCI durant les fêtes de d'année, et sur TF1 News en podcast video.

http://videos.tf1.fr/infos/auto-info/lci-auto-info-du-10-decembre-2010-6183008.html

  Vous ne verrez pas le moteur de cette beauté, mais sachez que Renault a pensé à une propulsion électrique…  110 kw…  l’équivalent de  150 chevaux…  Autonomie annoncée : 160 km…  Hélas, sur un prototype il est impossible de tester la puissance et la consommation d’un tel engin…  Trop fragile…

028C01EA03351678-photo-mondial-auto-paris-2010-renault-dezi

A l’extérieur, plusieurs points de style impressionnent. Tout d’abord les portières en élytre à ouverture opposée. Un choix très original qui a peu de chances de voir le jour sur une voiture de série. Il y a ensuite cette calandre immense qui met en valeur un losange gigantesque… Renault veut exhiber fièrement son logo…  ce sera la signature des futures voitures de série…. Ces lamelles de plastiques noir sont présentes à l’avant et à l’arrière de Dezir….  Et on remarque de très discrets nids d’abeilles sur la carrosserie..ils dissimulent, entre autres, les projecteurs…  maisil y a aussi ce bandeau chromé qui cache des entrées d’air…  Beaucoup de finesse, beaucoup d’élégance.

0096007103351682-c1-photo-mondial-auto-paris-2010-renault-d

Il est difficile d’entrer dans l’habitacle mais une fois au ras du sol, on se régale… Le confort est exceptionnel, sur des sièges en cuir d’agneau…  Luxe suprême : cette lumière rouge qui ressort discrètement des sièges.  L’ergonomie est fantastique sur une console aérienne surmontée d’une tablette numérique en guise d’ordinateur de bord.  Et puis il y a ce volant en profondeur…  là encore le toucher est agréable…  On aimerait sincèrement que ce chef d’œuvre devienne un jour une voiture de sport de série .

 

 

8266.jpg 

Et puis il y a aussi Infiniti, la marque cousine de Renault, filiale du japonais Nissan. J’ai eu la chance d'essayer en Italie, près de Rome  la nouvelle berline M… avec… c’est important…  un nouveau moteur diesel qui va vraiment la rendre plus désirable en Europe… Tout d’abord, il faut souligner que dans la rue, les passants se retournent souvent sur une Infiniti (quelle qu’elle soit)…  Cette berline très sculptée  n’échappe pas à la règle…  on aime surtout le capot bombé et les lignes plutôt ondulées de la carrosserie…  Le style est amical…  pas agressif alors que la voiture est quand même assez longue : 4m94…  mais elle est basse : 1 m 50…

2710_20.jpg

Evidemment,  c’est à l’intérieur qu’on attend les belles prestations…  et elles sont là : très beau cuir de vachettes pour les sièges et les habillages du tableau de bord…  le tout complété par un bois traité du plus bel effet…  autant l’avouer… Cette berline propose enfin des niveaux d’assemblage dignes de son rang…  Ce n’était pas toujours le cas des précédentes Infiniti. Cette fois nous avons une magnifique console centrale qui pour toutes les commandes de confort et de sécurité.  En bonus, on apprécie les sièges ventilés, le diffuseur d’arômes de la climatisation ; le double vitrage  et le système de contrôle actif du bruit qui annule toute sonorité parasite. La direction est agréable même si elle reste un peu lourde et l’amortissement est correct, sans plus… En revanche, les points forts sont la tenue de route (très sûre), la boîte automatique à 7 rapports (très linéaire et bien étagée), et le couple de ce nouveau moteur diesel…  C’est un V6, 3 litres, qui développe 238 chevaux…  En essence, Infiniti propose un autre V6, 3 litres 7 de 320 chevaux…   Dans les deux cas ce sont des motorisations convaincantes… Et comme le budget de base est de 50 000 Euros, on se dit que la berline M est un bon choix pour ceux qui veulent se distinguer des autres, sans se ruiner et sans conduire une voiture tape à l’œil. PB

 

Commenter cet article