Lancia Ypsilon: mention passable

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

ypsilon_grise_profil_d_image_photo_leader.jpg Depuis qu'on l'attendait! 8 ans exactement. Face à une concurrence féroce, une nouvelle Lancia Ypsilon arrive enfin sur le marché.  Cette nouvelle Ypsilon est l’héritière de 25 ans d’existence…  L’histoire avait commencé en 1985 avec l’Y10, mais c’est la version 2003 revue en 2006 qui est remplacée. Ce n’est pas une voiture de rupture comme Lancia a pu le proposer dans le passé.  A l’avant, tout de même, on découvre une calandre qui témoigne d’une nouvelle identité visuelle… La grille rappelle sérieusement celle d’une Chrysler… Et vous savez que la marque américaine est désormais sous la coupe du groupe FIAT.  Il en sera ainsi désormais : les Chrysler sont remplacées en Europe par Lancia.

Autre nouveauté visible et importante : la nouvelle Ypsilon devient une cinq portes.  L’ouverture de la portière arrière se veut très discrète (c’est une astuce bien connue maintenant)…  Tout cela entraine un profil arrière très sophistiqué, avec beaucoup de lignes de carrosserie qui se croisent entre la porte, le réservoir, les feux arrière et l’ouverture du coffre.  Certains trouveront cela un peu chargé (c’est mon cas), mais d’autres apprécieront beaucoup cette ligne de citadine… La voiture mesure 3 m 84…  Elle a grandi. ypsilon_habitacle_g_image_photo_leader.jpg

 A l’intérieur, de nombreux détails nous rappellent que l’Ypsilon partage beaucoup de points communs avec la Fiat 500… Les deux  voitures sont fabriquées dans la même usine, en Pologne… Elles qui, pourtant, incarnent le chic italien… Elles partagent la même plateforme, les mêmes moteurs…  Et on retrouve les mêmes repères au niveau de la planche de bord en bas, ainsi que du levier de vitesses surélevé. Visuellement, c’est assez élégant, d’autant qu’il est possible de personnaliser les ambiances avec des teintes bicolores. En revanche, le niveau de finition est décevant…  comme souvent chez Lancia (et chez Chrysler d’ailleurs)…  de ce point de vue l’américain n’a pas amélioré l’italien… On peut donc dire que l’Ypsilon ne peut pas revendiquer l’appartenance au haut de gamme si on juge les ajustements  approximatifs de la planche de bord, de la boite à gants, des contre-portes, l’absence de pré-tensionneurs pour les ceintures ou de poignées maintien à l’avant…  la voiture tente de compenser ces défauts par la qualité des matériaux… elle n’y arrive même pas : les cuirs de notre finition platinum ressemblent à du skaï.

A l’arrière l’option 3 places existe, mais la voiture est plutôt conçue pour 2 passagers arrière…  Et malheureusement les rangements sont inexistants. Le coffre, lui, est vraiment petit : 245 litres…  A peine amélioré par les banquettes rabattables qui ne font même pas un plancher plat.

L’Ypsilon est proposée avec 2 moteurs essence 69 et 85 chevaux…  le fameux twinair très peu gourmand en carburant…  sur le mode ECO la voiture consomme moins de 5 litres au 100 km et rejette seulement 99 grammes de CO2 par km…  Et puis il y a aussi un diesel de 95 chevaux…  En milieu urbain, la voiture est agréable à conduire, en particulier avec son bien connu système City qui assouplit la direction assistée. 

Sur route et sur autoroute, le verdict est moins favorable… La voiture prend un peu de roulis et l’amortissement, même s’il reste correct, n’atteint pas le niveau des leaders de la catégorie…  On pense surtout à la POLO, à la 207, à la Clio ou à l’Audi A1… Les tarifs sont compris entre 12 500 et 20 000 Euros…  On pourrait penser que ce sont des prix acceptables… En fait ils ne sont pas super compétitifs si on considère que la concurrence propose souvent des produits mieux finis et un comportement routier plus polyvalent. Et c'est à voir sur LCI ou à télécharger sur TF1 News. 

http://videos.tf1.fr/infos/auto-info/lci-auto-info-du-17-juin-2011-6539999.html     PB

Commenter cet article

SAILHAC 24/06/2011 14:17


lancia fait des voitures formidables est à le merite d'exister que sont devenues nos simca panhard talbot, alors au lieu de s'extaser devant les banales productions allemandes,qui font d'ailleurs
leur publicite dans leur langue un peu de solidarite latine redonnerait du credit a nos automobiles


Auto-info : Pascal Boulanger 30/06/2011 18:11



C'est votre avis. Pour moi une voiture formidable c'est une belle voiture (ce qui est parfois le cas des Lancia), irréprochable sur la qualité des matériaux, les assemblages et le service
après-vente ( et là il y a débat... ) PB



Yann Louvet 19/06/2011 22:23


De mon point de vue quand on achète une voiture Italienne c'est surtout pour le style et Lancia apprendra bientôt qu'une voiture n'est pas un hamburger et qu'une Chrysler rebadgée Lancia ne sera
jamais qu'une chrysler.