"Le luxe à la française?"

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

2576503.jpg

La Citroën DS5 arrive dans les concessions. Cette voiture est toute nouvelle, mais nous avons déjà des souvenirs avec elle. En mars et en avril dernier, j’avais eu la chance de vous faire partager les essais secrets de cette DS5 sur les routes d’Alsace, juste avant sa révélation au salon de Shanghaï…  Un petit scoop dans le journal de TF1 qui avait bien plu je crois, car nous y avons vu pour la première fois comment un constructeur valide ses voitures avant leur sortie commerciale.

 

 A cette époque nous avions pu apprécier, déjà, son comportement routier… Au total, 3 millions de kilomètres ont permis de tester les qualités de l’auto…

Et aujourd’hui nous avons un véhicule de grande classe. 4 m 53 de longueur…  C’est finalement assez compact…  Et bien ramassé avec une hauteur de 1 m 51 et une largeur de 1 m 87.  Un travail important a été réalisé sur le style : c’est la première signature de la DS5. Ensuite, les efforts ont porté sur le toucher de route et les matériaux. On remarque le cuir "bracelet", le métal bouchonné, des chromes et des plastiques qui valorisent la voiture. sieges_g_image_photo_leader.jpg

Parmi les singularités extérieures, il y a aussi un " sabre" chromé qui relie les projecteurs avant à l’avancée vitrée de l’habitacle.  Le pare-brise est très large, mais à l’intérieur, on a réellement l’impression d’être dans un cockpit d’avion. 2575005.jpg Plusieurs détails rappellent l’aéronautique, à commencer par les boutons de commande…  sur la planche de bord, et dans le toit…  Ce sont des boutons qui commandent le toit ouvrant ou bien encore l’affichage tête haute qui reflète sur le pare-brise les indications sur la vitesse ou la navigation. On trouve même deux logements pour les lunettes. 

A l’arrière les passagers ont aussi leur cockpit avec leur PETIT toit ouvrant. C’est un peu confiné mais confortable.  Et les banquettes sont rabattables 2/3- 1/3… Le volume du coffre passe de 468 à 1288 litres avec le plancher plat.

Les moteurs thermiques sont dynamiques. Il y a autant de plaisir avec les deux versions essence THP 1 litre 6 de 156 et 200 chevaux qu’avec le diesel Hdi  2 litres 160 chevaux. Mais nous avons pu expérimenter l’hybride 4… diesel-électrique…  et nous avons pu vérifier par exemple sur un trajet de 120 minutes que nous avons pratiquement roulé 1 heure en électrique grâce à jeu de la récupération d’énergie au freinage et à la décélération.  Ce sera un autre point fort de la voiture : des consommations faibles, avec pourtant de la performance…  Cette auto ne connait pas les effets de roulis, elle est parfaitement amortie avec un train avant et une direction précise…  Bref, une berline originale dans sa catégorie, avec du plaisir de conduite pour des tarifs compris entre 30 et 39 000 Euros sur les moteurs thermiques… Entre 40 et 44 000 Euros pour l’hybride. Et tout cela, comme d'habitude, est à voir sur LCI ou sur TF1 News.  PB

 

Commenter cet article

laurent 22/11/2011 10:59

La DS5 plus jolie à l'intérieur qu'à l'extérieur.Je dois reconnaitre que la habitacle est très réussit et de très haut gamme par contre le design de l'auto n'est pas à la hauteur de son
habitacle.
Habitant près de Sochaux ou est fabriqué la DS5, je la croise régulièrement sur la route et je trouve que la calandre manque de caractère contrairement à la DS4 et DS3 et que finalement son design
globale ne m'interpelle pas. Dommage

Auto-info : Pascal Boulanger 25/11/2011 16:56



C'est votre avis.


PB



location voiture marrakech 26/10/2011 18:37


Une sellerie remarquable à vrai dire !