Les allemands sont-ils les meilleurs?

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Je pose cette question parce que j'ai reçu aujourd'hui le mail d'un télespectateur excédé par les commentaires des journalistes automobiles. Il estime que ces derniers décernent trop souvent, et trop facilement, des compliments envers les voitures allemandes. Il conteste leur fiabilité, leur quatlité de fabrication et même leur tenuede route. Soit, on a toujours le droit de penser ce que l'on veut Dieu merci, mais il me semble que ces commentaires sont un peu excessifs.

af3ccd04-90e8-11e0-9c25-5407ff353aae 

Pour qui suit la chose automobile depuis quelques années (et c'est mon cas), il est facile d'avoir la conviction que l'industrie automobile allemande reste un exemple pour le reste du monde. Je pense que j'aurai l'occasion de le confirmer dans un peu plus de deux semaines, lorsque nous vous proposerons sur TF1 et LCI des reportages autour du salon automobile de Francfort (ouverture au public du 15 au 25 septembre 2011).

 

S1-Essai-Audi-Q3-dans-la-lignee-230702

Tout d'abord, il y a la qualité de la formation des techniciens et des ingénieurs. L'Allemagne depuis fort longtemps défend l'alternance, c'est-à-dire l'apprentissage à tous les niveaux de compétence. Les ouvriers, les ingénieurs, les managers ont bien souvent appris leur métier dans le cadre de l'apprentissage... un modèle que nous découvrons en France. Notre pays fait enfin la promotion de l'alternance, y compris pour les emplois de haut niveau, mais nous avons pris du retard sur notre voisin germanique.

 

2255030-3150196

Il y a ensuite la légendaire "rigueur allemande". Vous pouvez me croire-  je l'expérimente souvent lors de mes essais outre Rhin - elle existe vraiment! C'est souvent très agaçant pour un français, très tatillon, très pesant, mais la rigueur converge souvent avec la qualité. Les allemands s'engagent dans chaque innovation de manière certaine, après avoir validé le processus. Cela donne des services qualité beaucoup plus importants en nombre que chez nous. Les procédures sont longues mais elles ont le mérite de faire sortir des chaînes de fabrication des modèles dont la qualité d'assemblage et de finition dépassent la concurrence.

1548 4

 

 

Heureusement, il ne faut pas désespérer! Notre chance est d'avoir les allemands pour voisins. C'est ainsi que l'industrie automobile française acomplit des progrès considérables depuis des années. PSA et Renault ont été tirés vers le haut. Aujourd'hui, on peut affirmer sans se tromper que les voitures françaises sont devenues exemplaires en matière de fabrication. Nous parvenons parfois à égaler la qualité allemande.

 

arton20806.jpg

Il nous reste encore un domaine où nous avons un effort à fournir, c'est le service après-vente: qualité de l'accueil, fiabilité des pièces, qualité de la main d'oeuvre. Là aussi la prise de conscience existe chez les français. Il faut maintenant tranformer l'essai. C'est vital car nous avons en concurrence d'excellentes marques asiatiques...  La bonne nouvelle est que nous nous situons ( c'est mon avis) au-dessus des italiens ou des américains qui ont été bien négligents et qui ont beaucoup d'efforts à accomplir pour rehausser leur réputation.  PB

Commenter cet article

Gilles 27/08/2011 13:45


Bonjour M. Boulanger,

Je ne pense pas franchement qu'il faille se réjouir de trouver plus mauvais que nous avec les américains et les italiens. On peut s'en consoler, se dire qu'on est pas dernier, mais ce n'est
clairement pas l'objet d'une réjouissance.

Ce dont on peut se réjouir, c'est que les constructeurs français (PSA notamment) font les efforts pour se tirer vers le haut en s'associant avec d'autres constructeurs qui sont en haut: les
allemands et les japonais. Ce qui en plus d'améliorer l'image et la qualité des véhicules proposés, sécurise le modèle économique et industriel pour tout le monde.

PSA et BMW le font très bien sur les moteurs 4 cylindres (Nous verrons avec les 3 cylindres...). Et on attend de voir ce que la coopération Renault-Nissan-Mercedes donnera, j'espère que tout le
monde y trouvera son compte.


Auto-info : Pascal Boulanger 31/08/2011 16:15



Bonjour,


J'ai eu peur en vous lisant, et j'ai donc relu mon article où (cela me rassure) je n'ai pas écrit que je me "réjouisssais" de notre place par rapport aux américains et aux italiens. Je ne m'en
réjouis pas, je constate...  et j'ajoute que dans ces conditions c'est encore une bonne nouvelle pour l'industrie automobile française...  à condition de poursuivre les efforts engagés
depuis quelques années. Nous avons élevés notre niveau dans le domaine de la qualité et du respect de l'environnement. Pourvu que çà dure!... PB