Mercedes CLS: la guerre des berlines coupés

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

nouvelle-mercedes-cls-2011-576x432.jpg

Au départ tout le monde riait de ce nouveau genre, improbable, inventé par les constructeurs allemands pour élargir leur clientèle. mais il faut bien reconnaître que l"idée fut géniale... Les ventes sont au rendez-vous et aujourd'hui il n'est plus choquant de parler de "berlines coupés"...  Celà parait fou...  en fait la vraie question est peut-être la suivante: les berlines traditionnelles ne plaisaient plus, les ventes chutaient, il manquait quelquechose de plus "glamour", de plus "sexy"...  autrement dit il fallait apporter plus de lignes un peu plus tendues, allongées façon coupé...  et c'est mercedes qui avait dégainé le premier avec son CLS.

future-mercedes-cls-2011-576x432.jpg

Il faut bien reconnaître que cette voiture était l'une des plus belles dessinées par l'allemand depuis bien longtemps. Et le CLS, forcément, a suscité des vocations...  depuis on a vu la Maserati Quattroporte, La Volkswagen Passat CC, la Porsche Panamera, l'Aston Martin rapide, l'Audi A5 sportback...  et très bientôt l'Audi A7 sportback que je vous montre dans quelques jours. Tout cela dans des genres et des niveaux de prix très différents, je vous l'accorde, mais toujours dans la même filiation de goût et de design.

mercedes-cls-interieur.jpeg

Il était donc devenu indispensable pour Mercedes de renouveler l'exercice. Et comme il se doit la marque à l'étoile dégaine encore la première avec un CLS de deuxième génération. C'est la voiture que vous avez pu découvrir avec mon ami Aain Durand. il a eu le privilège d'essayer cette CLS en Italie, du côté de Florence. Je vous laisse découvrir cette nouveauté sur LCi et sur TF1 News en podcast vidéo. http://videos.tf1.fr/infos/auto-info/lci-auto-info-du-5-novembre-2010-6118292.html

Je peux déjà vous dire que c'est très bien...  MAIS je peux aussi vous assurer que l'Audi A7 sportback est encore mieux...  on est dans l'exceptionnel, mais je vous en parlerai un peu plus tard... PB

Commenter cet article