Prime à la casse: effets secondaires

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

casse_auto_voiture_46_9999b-copie-1.jpg
En ce moment, il faut être dans les concessions automobiles pour mesurer l'engouement des français pour l'achat de voitures. Le montant de la prime à la casse (1000 Euros) va diminuer au 1er janvier 2010. Il passera à 700 Euros, puis à 500 Euros le 1er juillet. Parallèlement, le montant du bonus écologique va diminuer lui aussi. Bref, en cette fin d'année, on constate en premier lieu un "effet d'aubaine". Les français se précipitent dans les concessions pour passer commande d'une voiture neuve...  à condition d'avoir une vieille auto éligibile (plus de 10 ans)...  à condition d'acheter une voiture neuve émettant moins de 160 grammes de CO2.
A partir du 1er janvier, il sera impossible de profiter des meilleures conditions. C'est le bon de commande qui fait foi, même si la voiture est livrée en février ou en mars 2010.
Mais l'effet d'aubaine n'est pas le seul, même si ce sont les concessionnaires qui se frottent les mains. Il y aussi les casses auto. Elles sont débordées depuis des mois... le business de la casse est devenue une affaire très juteuse. 

epavart-20--20casse-20100-20029.jpg
On estime que 2,27 millions de voitures neuves seront immatriculées en 2009. C'est du jamais vu depuis 2001, année record de la décennie jusqu'ici. Le gouvernement avait prévu 250 000 primes à la casse en 2009 - soit 250 millions d'Euros-, eh bien ce sera 600 000 primes à la casse, soit 600 millions d'Euros à débourser. Oh, je vous rassure, l'Etat s'y retrouvera... Grâce à ces ventes supplémentaires qui n'auraient pas eu lieu sans la prime à la casse, l'Etat va empocher des recettes de TVA non négligeables...
Il y aura aussi un autre effet intéressant à signaler: grâce à la prime à la casse, le parc automobile français aura accéléré son rajeunissement. C'est mieux pour l'environnement. Les voitures modernes achetées polluent moins. 
Et puis c'est bon pour les marques françaises... Renault, Peugeot et Citroën perdaient à peu près chaque année 2% de parts de marché. Grâce à la prime à la casse, cette mauvaise tendance a été inversée. Les marques françaises sont celles qui répondent le mieux aux nouvelles exigences de rejets de CO2.
Evidemment, le mouvement a profit"é aux petites voitures. Les autos les plusvendues sont la 207, la 206 plus, la 107, la C1,la C3, la Twingo, la Clio...  et les Dacia Logan et Sandero.
Certains auront noté tout de suite que certains de ses modèles sont fabriqués à l'étranger...  c'est le cas en effet des Dacia, de laTwingo, ou encore de la 107 et de la C1. Mais ce n'est pas le cas de la 207 ou de la 206 Plus.

Ceux qui aiment la critique auront raison de souligner que ces chiffres sont artificiels. Nous parlons en effet d'une économie assistée, ce qui n'est jamais très sain. Et nous avons raison de nous inquiéter pour 2010. Le 1er semestre sera convenable je pense. Le second sera mauvais car les français auront prisl'habitude d'être aidé dans leur achat d'automobile. Le risque est de rendre de plus en plus banal cet achat, alors que ce poste reste le 2ème dans le budget de la famille. Mais en attendant, la filière automobile balaye les critiques. Ce qui est pris n'est plus à prendre. Il valait mieux un dispositif de sortie progressive plutôt que l'arrêt brutal de la prime, afin de ne pas reproduire les erreures des "balladurettes" ou des "juppettes".

PB

Commenter cet article