Sécurité routière: tout et son contraire!

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

Le chaud et le froid... la carotte et le bâton... le blanc et le noir...  bref, tout et son contraire... Il faut vraiment avoir beaucoup d'indulgence pour comprendre le message que nous adresse le gouvernement depuis quelques jours en matière de sécurité routière.

Après l'interdiction des avertisseurs de radars et la suppression des panneaux indicateurs de radars automatiques, voilà que le Ministre de l'Intérieur nous annonce le déploiement de 1000 nouveaux radars pédagogiques... Vous savez, ces panneaux lumineux souvent très utiles à l'abord des écoles...  ils nous informent de notre vitesse réelle et influencent grandement notre prudence sur certains tronçons où l'attention ne doit pas se relâcher.

 

Dit comme celà, on pourrait donc se féliciter de cette nouvelle mesure, annoncée une fois de plus quand même unilatéralement, au cours d'une émission de radio, sans véritable concertation avec les observateurs avisés de la sécurité routière. Donc c'est très bien. Sauf qu'en y réfléchissant bien, on pourrait rappeler au Ministre Guéant que les avertisseurs qu'il veut interdire remplissent justement cette fonction de rappel des vitesses autorisées dans la zone traversée.

 

Bref, cela témoigne une fois de plus de l'absence totale de pratique de ces appareils par nos responsables politiques. Ils interdisent  un outil de sécurité routière qu'ils ne connaissent manifestement pas. C'est regrettable et celà amplifie l'incompréhension des mesures par ceux qui utilisent leur voiture tous les jours en France.

 

Et celà s'ajoute surtout à une rhétorique qui devient sérieusement agaçante. Aujourd'hui encore, le secrétaire d'Etat aux transports a déclaré qu'il vaut mieux perdre son permis de conduire qu'un être cher! Mais qui parle du contraire monsieur le ministre? Arrêtez de nous infantiliser et de nous culpabiliser! Cette priorité de la sécurité routière est une évidence pour tous les français qui, dans leur immense majorité, ont modifié et amélioré leur conduite au volant...  Ce sont eux qui ne comprennent rien à ces nouvelles mesures...  et ce sont eux qui voteront l'an prochain à l'élection présidentielle et aux élections législatives...  PB

 

 

 

Commenter cet article

François Roudier 23/05/2011 17:52


Le désarroi des députés UMP semble très fort : ils ne cèdent pas alors que c'est un parti assez soudé au chef de l'Etat. L'opposition "France profonde" contre "élites parisiennes" n'est pas bonne
pour la résolution sereine de ce sujet complexe et ne sert pas les partis démocratiques. Silence complet du coté du PS, on laisse la m.... aux copains d'en face ! Cdlt. FR


Auto-info : Pascal Boulanger 23/05/2011 18:05



Salut François! je propose de créer la Ligue des Automobilistes Contribuables Citoyens. Je crois qu'il est grand temps de faire entendre la voix des français qui en ont assez d'être infantilisés
par des propos émotionnels dénués de toute expertise. PB