Une Twingo pour autoroutes...

Publié le par Auto-info : Pascal Boulanger

renault_twingo2off_bis3.jpgMon titre est une forme de réponse et de provocation envers  une personne de chez Renault ( et non pas envers Renault) qui l'autre jour a eu des réponses bien singulières à nos réponses de journalistes lors d'une conférence de presse de présentation de la Renault Twingo. Ainsi vous aurez le récit des coulisses d'une présentation automobile. 

 

Cette personne, que je ne nommerai pas, nous a fait ce genre de réponses lorsque nous l'interrogions sur les concurrentes de la nouvelle Twingo. Par exemple, sur la UP de Volkswagen, elle a déclaré avec mépris que lorsque la UP fait 200 commandes par semaine, la Twingo en fait autant par heure! A propos des concurrentes françaises, cette autre réponse :"vous avez déjà vu des C1 ou des 107 sur autoroute?  Moi pas!"  ( d'oû mon titre).  Enfin, dernière sélection...  lorsque nous nous interrogions sur l'absence de GPS intégré ou de TOM Tom associé à Carminat, nous avons appris qu'il fallait avoir un iPhone ou un autre smartphone pour avoir accès à la navigation! Avec cette réponse cinglante: "Il faut vivre avec son temps!". Gloups!...

 

Eh bien, je réponds à cette personne que nous verrons bien à la fin de l'année 2012 qui aura gagné entre la Twingo et la UP. Je n'ai pas la réponse, il faut attendre, et je ne méprise aucun cocurrent. Je réponds ensuite que la Twingo a été et restera une bonne petite voiture sur autoroute, et qu'il m"arrive aussi d'y voir des C1 ou des 107.  Enfin, je pense à toutes ces personnes qui n'ont pas de smartphone, soit qu'elles n'en aient pas les moyens, soit qu'elles n'en aient pas les besoins, soit qu'elles n'en aient plus l'âge. Si Renault leur interdit l'accès à la Twingo sous prétexte qu'"elles ne vivent pas avec leur temps" , on peut prédire une catastrophe économoquie.

 

Heureusement, cette personne n'est pas Renault, et je sais que Renault, le plus souvent, respecte ses clients. Et je dois dire que mon essai de la nouvelle Twingo en Espagne a été assez convaincant. 

 

La Twingo… c’est déjà toute une histoire… Une histoire proche avec les français surtout… la première version avait tenu l’affiche durant 14 ans, ce qui est exceptionnel pour une voiture. Les chiffres étaient bons – 2 millions et demi de ventes- la première Twingo avait conquis la France, mais pas l’Europe. La Twingo 2, depuis 2007  a compensé cette fâcheuse tendance… 650 000 ventes dans TOUTE l’Europe cette fois, mais moins d’enthousiasme. La petite citadine était devenue plus consensuelle.

Les équipes design de Laurens Van den Acker ont donc relevé le défi et ont donné une frimousse plus avenante à cette voiture de 3 m 69. On remarque d’emblée  le gros losange bien positionné au milieu d’une calandre plus expressive : capot bombé, une belle ligne de séparation noire, des projecteurs avec « paupières »plus dynamiques, des feux anti brouillards très visibles… Et l’arrière n’est pas en reste. L’idée des feux de recul posés sur le hayon, et séparés des feux principaux, est assez élégante et originale. Twingo2_Off.jpg

Bref, la Twingo retrouve les codes de son histoire, qui la rendent plus sympathique. Renault a imaginé des éléments de décor et de couleurs qui permettent de personnaliser la voiture. Nous avions une couleur fuchsia, plutôt jolie. Il est possible d’avoir un toit ouvrant panoramique, ou encore un toit électrique en toile (comme sur les TWINGO 1). L’idée est d’apporter de la gaieté, et de la personnalité… Et je vous invite à voir la vidéo de mon essai avec 4 Twingo délirantes imaginées par des créateurs européens, dont le français Castelbajac.  http://videos.tf1.fr/infos/auto-info/lci-auto-info-du-16-decembre-2011-6881118.html

 

  Renault-Twingo-art-8_headlinephoto.jpg

La nouvelle Twingo dispose d' un moteur diesel 1 litre 5 dCi… de 75 et 85 chevaux… j’ai essayé ce dernier… tout à fait performant sur un véhicule de 980 kilos. Le rapport poids-puissance est satisfaisant.  En essence, Renault propose un petit 1 litre 2 de 75 chevaux…  puis son TCE 100 chevaux…  ainsi qu’un 1 litre 6 atmosphérique de 133 chevaux pour la Twingo RS. Les rejets de CO2 sont compris entre 90 et 104 grammes… Ils diminueront en 2012, avec des consommations inférieures à 4 litres au 100 en diesel, à 5 litres en essence. La Twingo est toujours une voiture économe…  et pratique : la capacité du coffre passe de 165 à 285 dm3 en avançant les banquettes…  à 959 quand elles sont rabattues.

L’entrée de gamme débute à 7990 EUROS… Mais le cœur du marché sera plutôt entre 10 et 14 000 Euros… puis 17 000 dans le haut de gamme. Cette  nouvelle TWINGO redevient plaisante à conduire. En 2012, sa principale concurrente sera la UP de Volkswagen. Nous verrons  vite qui sera la plus visible sur autoroutes, et laquelle des deux vivra le mieux avec son temps....  PB  

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Prix Controle Technique 21/12/2011 15:38

Malheureusement, l'ancienne Twingo avait ce petit côté "joujou" que la nouvelle n'a plus... et c'est bien dommage !